Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Une maison singulière en ossature bois en Essonne

Construite en Essonne, cette maison singulière en ossature bois à la toiture courbée, conçue par l’architecte Philippe Regelsperger de C.R.E.Architectes et réalisée par Greenstep, se développe sur 171 m².

Une maison singulière en ossature bois à la toiture courbée

Maison singulière en ossature bois - Greenstep

La maison se caractérise par sa toiture singulière. Les maîtres d’ouvrage ont montré leur intérêt pour certaines maisons à toiture cintrée. L’architecte a donc décidé d’aller plus loin en dessinant une toiture ondulée faisant également office de façade nord. Absorbée par les courbes de la toiture, elle devient l’enveloppe protectrice de cette maison singulière en ossature bois en se soulevant ponctuellement pour dessiner une fente horizontale et offrir une vue panoramique sur la colline de la vallée d’Yvette.

La toiture est réalisée en panneaux autoportant Sapisol® S220F de chez Simonin© allant jusqu’à 12 mètres de longueur sur 3 appuis. Ils sont recouverts de panneaux de fibres de bois Isoroof-Natur© de 60 mm pour renforcer l’isolation acoustique. Les feuilles de zinc, pré-cintrées en atelier, ont été assemblées sur place à joints debouts.


Une maison vêtue d’un bardage en Douglas

Le garage qui sert d’espace tampon au nord s’intègre dans la volumétrie de la maison. Côté sud, la façade s’ouvre largement sur le jardin par le biais de châssis à galandage. La protection solaire est assurée par le balcon et l’avancée du toit.

Cette maison singulière en ossature bois en Épicéa mixe un système classique à pans de bois à un système poteaux-poutres. Elle est également vêtue d’un bardage en Douglas, prétraité par imprégnation en autoclave, retenu pour la qualité de sa tenue dans le temps. Le bardage reçoit un faux claire-voie suffisamment épais pour donner une impression de légèreté sans inconvénient (humidité et risque de présence d’insectes entre le bardage et l’ossature).

Les menuiseries extérieures sont en aluminium laqué gris tout comme les baies vitrées. Et l’architecture s’étend sur une terrasse en Pin, traité classe 4 ; l’extension naturelle de la cuisine et du séjour.


Une maison confortable et sereine

Maison singulière en ossature bois - Greenstep

Les espaces de vies sont disposés autour de l’escalier afin de faciliter la circulation dans la maison. Le mobilier intégré autour est traité en médium laqué blanc pimenté par des niches de couleurs. Cet escalier en chêne, aux marches très épurées, mène aux chambres d’enfants ouvertes sur le balcon filant côté jardin. Les courbes de la toiture dessinent des espaces adaptés à diverses activités.

Le confort thermique est assuré par une isolation en laine de bois et une chaudière gaz à condensation. La maison est également chauffée par des radiateurs à ailettes encastrés dans le sol et recouverts d’une grille amovible en bois assortie au parquet. « Due à sa forte densité et à une certaine épaisseur, l’isolation supplémentaire en fibre de bois fait office de pare-pluie » ajoute Philippe Regelsperger, l’architecte.


La cheminée insert est couplée à un système VMC double flux pour chauffer la maison aux saisons intermédiaires. Et un tube échangeur récolte les calories de l’eau chaude des douches. Outre le confort, cette maison singulière en ossature bois à la toiture courbée, est aérée et sereine.

Maison singulière en ossature bois - Greenstep
© Pierre Antoine

FICHE TECHNIQUE :
Architecte : Philippe Regelsperger (C.R.E.Architectes)
Constructeur : Greenstep
Entreprise de couverture : Ets. Leroux
Localisation : Essonne (91)
Année de construction : 2013
Surface habitable : 171 m²
Système constructif : Ossature bois en Épicéa mixant
pans de bois et système poteaux-poutres en lamellé-collé
Revêtement : Bardage en Douglas
Prix : NC
Isolation : Murs : Laine de bois Pavaflex + 140 mm de laine de bois Pavaflex dans l’ossature + 35 mm de panneaux
de fibre de bois Isoroof
Toit : Panneaux de toiture Sapisol S220 de chez Simonin© (20 mm d’épicéa + 180 mm de polystyrène + 20 mm d’épicéa) + 60 mm
de panneaux de fibres de bois Isoroof de chez Pavatex
Cloisons : Placostyl
Énergie renouvelable : Énergie bois
Chauffage : Chaudière gaz à condensation + cheminée+ système VMC Double flux + radiateurs


Les derniers articles par Rédaction Architecture Bois Magazine (tout voir)
Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer