Maisons et bâtiments bois : 5 réalisations françaises primées à Paris

Des maisons et bâtiments bois exemplaires sont mis en lumière, chaque année, par le Prix national de la construction bois. Découvrez les lauréats de l’édition 2021, parrainée par l’architecte Dominique Gauzin Müller.

L’annonce des lauréats a eu lieu dans le Grand Palais Éphémère de Paris, à l’occasion du Forum international Bois Construction.

Maisons et bâtiments bois concourraient dans 3 catégories : Aménagement Intérieur ou Extérieur ; Equipement/Tertiaire/Logement Collectif et Maison Individuelle.

Le choix s’est avéré particulièrement difficile pour les membres du jury national. Il était composé cette année de 19 professionnels (acteurs de la promotion, de l’architecture et de la construction bois). Réunis le 18 juin dernier, ils ont étudié puis départagé les 83 projets présélectionnés en régions. Au niveau national, 646 projets ont participé, sur l’ensemble des 3 catégories.

Cette année, le jury a porté une attention particulière aux projets offrant une réponse aux problématiques sociales, économiques, techniques et environnementales. Ils ont également regardé de près les propositions améliorant la qualité de vie dans l’environnement bâti.

Ces projets de maisons et bâtiments bois illustrent comment la construction en bois peut réimaginer, restaurer, réinterpréter, réhabiliter et valoriser les environnements existants. Dominique Gauzin Müller, marraine de l’édition 2021, a annoncé les 5 réalisations bois exemplaires récompensées.

Découvrez les 5 maisons et bâtiments bois primés

Le bâtiment bois Bazaar St So à Lille (59) – Catégorie Aménagement intérieur ou extérieur

Grâce à une réhabilitation conduite en coconception par les architectes et les charpentiers, l’ancienne halle de gare est devenue l’épicentre de l’économie créative, avec atelier partagé, espace événementiel, bureaux, salles de réunion et aire de coworking.

La métamorphose du lieu a tenu une double promesse : révéler la beauté de l’existant en conservant des perspectives dans la longueur et des espaces traversants, et laisser aux matériaux bruts et biosourcés (le bois, la fibre de bois, la ouate de cellulose) énoncer des principes durables et raisonnés.

De la structure au mobilier, de la charpente aux panneaux, à chaque étape, le chantier, en grande partie sec, a aussi réinterprété les savoir-faire et mis au jour mille et une manières de créer un assemblage, de faire tenir une poutre, de fermer une pièce.

Fiche technique
Maître d’œuvre : Béal & Blanckaert Architectes (59)
Entreprises Bois : Edwood Construction Bois (59), Billiet Menuiserie (59)

© Beal & Blankaert Architectes

Catégorie Equipement/Tertiaire/Logement Collectif : 14 logements bois sociaux en Cœur d’Îlot à Paris (lauréat ex- æquo)


D’un côté, un cœur d’ilot difficile d’accès, de l’autre une stratégie d’intervention vertueuse, basée sur la préfabrication bois : l’objectif, atteint, était de contrer l’impossible et de gagner en « qualité de ville » à travers une succession d’ambiances nées de l’alliance entre ingénierie de pointe et savoir-faire.

L’enclave en cœur d’ilot, invisible de la rue, se devine à son jardin inspiré des sous-bois et peuplé d’espèces régionales.

L’écriture architecturale du bâtiment, sereine, est portée par des techniques séculaires et une approche environnementale maximisée (label HQE NF, biosourcé niveau 3, Biodiver-city, Plan climat de la ville de Paris).

La stratégie de distribution en coursives permet aux appartements de présenter un plan traversant qui favorise la ventilation naturelle simple, tandis que leur orientation est-ouest valorise l’éclairage naturel.

Fiche technique
Maître d’œuvre : Mars Architectes (75)
Bureau d’études : Sylva Conseil (63)
Entreprise Bois : Brezillon (94)

© Charly Broyez

Catégorie Equipement/Tertiaire/ Logement Collectif – Atelier Charpentier et Bureaux – Requeil (72)

Ensemble de bureaux, ateliers et annexes, le bâtiment affiche une silhouette marquante et bénéficie du label Bâtiment Bas Carbone, niveau Performance, grâce aux choix constructifs opérés (bois massif, fibre de bois, ouate de cellulose, billes d’argile).

La structure des ateliers est imaginée par modules facilement repérables qui bénéficient d’un éclairage naturel par les façades nord et sud, et par les sheds orientés au nord. Le langage commun entre bureaux et ateliers est donné par le dessin du profil de la façade nord et par le rythme du bardage extérieur, inspiré des arbres existants sur le site.

Une emprise est ainsi gardée sur la façade nord, facilement démontable, pour une future extension. En façade, l’utilisation du bois brûlé sans traitement chimique garantit la pérennité et la stabilité du parement.

Fiche technique
Entreprises Bois : Claude le Herissé (22)

© Atelier Nao

Des maisons et bâtiments bois récompensés partout en France

Une maison individuelle en bois à Erquy (22)

Dans la catégorie Maison individuelle, la “Maison Erquy” dans le Finistère remporte le prix.

De l’ancien pavillon de vacances en bord de mer – déjà construit en ossature bois – est née une extension jumelle en bois local et pisé, reliée de plain-pied à l’habitation originelle. Le bois en structure offre une grande souplesse dans les formes (plissé de toiture) et permet débords ou auvents sans craindre les ponts thermiques. La structure du pavillon a été débarrassée de son remplissage et l’isolation refaite.

Les murs du bâtiment additionnel, tout comme la charpente, ont été montés en poteaux poutres. Pour les volets, les portes intérieures de l’extension, la terrasse et les parquets en châtaignier, le choix s’est porté sur le bois massif naturel. Les deux corps de logis ainsi soudés ont été bardés en châtaigner naturel à claire voie, produit par une entreprise bretonne.

Fiche technique
Maître d’œuvre : Bodenez et le Gal Salle Architectes (35)
Entreprises Bois : Nbati-Parquet (77), DTC (76)

© Pascal Lépold

Un bâtiment bois coup de cœur du jury

Le projet « Construction d’une halle et aménagement du parc touristique et de loisirs des fenottes » à Ancy-sur-Moselle (57) obtient le coup de cœur du jury !

Sur 800 m2, l’espace permet la polyvalence des activités (sports, activités culturelles, marchés…). La halle et ses neuf travées de quatre mètres présentent une structure primaire en douglas lamellé-collé. Pour réaliser les 33 m3 de planches, 100 m3 de grumes de bois local ont été nécessaires.

Le bardage et le voligeage sont en pin noir, ressource très disponible mais hélas peu désirée, issu des forêts communales comme celle de Ancy-sur-Moselle. La couverture, réalisée en fines plaques de polycarbonate transparent, se prolonge à la verticale pour habiller les façades sur trois mètres de hauteur.

Des bâches amovibles sur mesure sont prévues pour transformer occasionnellement le préau en chapiteau. Quant aux châssis de désenfumage et aux éclairages de secours, ils rendent le lieu utilisable en salle de spectacle avec façade fermée.

Fiche technique
Maître d’oeuvre : Christophe Aubertin (54), Stéphanie Dunand (54)
Bureau d’études : Barthes Bureau d’Etudes Bois (54)
Entreprise Bois : De Rambures et Paris (57)

Advertisement

© Olivier Mathiotte Photographe

Simple et pourtant si polyvalent, le bois est un matériau naturel qui incarne à la fois la modeste sagesse de la construction, le savoir-faire artisanal et une approche novatrice et imaginative pour répondre aux besoins d’une industrie du bâtiment plus responsable et durable.

Les projets sélectionnés cette année témoignent avec élégance d’une expression architecturale contemporaine de qualité et d’une recherche engagée pour des usages innovants du bois en matière de construction.

Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer