Maison 3D

Nantes Métropole inaugure la première maison sociale imprimée en 3D

La première maison d’habitat social, construite à l’aide d’un robot-imprimante, vient d’être inaugurée ce mardi à Nantes. Baptisée YhnovaTM, elle est le fruit d’une collaboration entre partenaires scientifiques et industriels. Zoom sur cet habitat innovant.

Les robots-imprimantes 3D vont-ils bientôt remplacer les ouvriers sur les chantiers de construction de maison ? Plusieurs expérimentations à travers le monde vont déjà dans ce sens. En France, un premier projet d’habitat social vient d’être construit en quelques jours seulement, à Nantes.

D’une surface de 95 m2, la maison baptisée “YHNOVATM“comprend 5 pièces, des murs arrondis, des coins, des portes fenêtres, des fenêtres, des portes. L’ensemble des formes architecturales complexes ont été réalisées par le biais d’une technologie de fabrication additive robotisée : BatiPrint3D™, brevetée par l’Université de Nantes.

Concrètement, un robot industriel polyarticulé vient déposer trois couches de matériaux : deux couches de mousse type expansive pour le coffrage et une troisième de béton. Les trajectoires du robot sont guidées par un capteur laser directement sur la dalle, à partir de la maquette numérique de l’habitat réalisée en amont. Posé sur un AGV (automated guided vehicule), le robot s’adapte aux contraintes du site et reste stable pour injecter méthodiquement le matériau. À la fin de l’opération, la machine ressort par les ouvertures prévues pour les menuiseries.

Outre un temps de chantier réduit, les créateurs font valoir plusieurs arguments en faveur de cette technique constructive : réduction de la pénibilité au travail, amélioration des performances énergétiques par le traitement des ponts thermiques, réduction de l’impact écologique, moindre dépendance aux aléas climatiques…

Maison 3D
Nantes Métropole

Ce chantier expérimental est le fruit d’une collaboration étroite entre les équipes de recherche du Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes (Université de Nantes, CNRS, Ecole Centrale, Inria, IMT Atlantique) et de l’institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (Université de Nantes, CNRS, Ecole Centrale).

Dans un premier temps, la maison accueillera entre avril et juin, la Maison régionale d’architecture qui interviendra auprès des 3 écoles du quartier sur le thème architecture et numérique.

Puis, elle sera attribuée en juin à une famille selon les critères du logement social. Plusieurs équipements y seront ajoutés (capteurs de qualité de l’air, humidité, température) afin d’évaluer et d’analyser l’évolution des matériaux et de la qualité thermique et acoustique du logement.

D’autres projets basés sur ce modèle constructif sont à l’étude, à Nantes. Un bâtiment d’accueil de public de 350 m², ou encore un lotissement péri-urbain avec des maisons individuelles de tailles et de formes différentes pourraient être bientôt « imprimés » en 3D

Advertisement
. Le monde de la robotique n’a pas fini de nous surprendre.

Texte : C.T – Photos : Nantes Métropole

Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer