Rénovation : un nouvel label bas carbone dévoilé

L’Association pour le Développement du Bâtiment Bas Carbone (BBCA) vient de dévoiler un nouveau référentiel bas carbone, qui sera appliquée pour les opérations de réhabilitation. Détails sur les indicateurs qui le composent.

C’est le fruit d’un travail de longue haleine, entamé au mois de mai 2017, entre une Commission technique BBCA dédiée, les bureaux d’études Sintéo (pilote), Pouget Consultants et Artelia, ainsi que Bouygues Bâtiment Ile-de-France.

Le référentiel, qui préfigure le nouveau label BBCA Rénovation qui sera lancé au 1er semestre 2018, vient d’être dévoilé par l’Association pour le Développement du Bâtiment Bas Carbone. 40 opérations de réhabilitation ont été étudiées pour sa mise en œuvre.

Elle s’appuie sur la méthode BBCA définie pour le bâtiment neuf et reprend ses 4 indicateurs : Construction raisonnée, Exploitation maîtrisée, Stockage Carbone et Economie Circulaire.

« Elle combine l’amélioration du bâti et l’optimisation de la performance énergétique et valorise la conservation de l’existant, l’amortissement des matériaux, le réemploi et le recours aux matériaux stockeurs de carbone », précise l’Association BBCA.

La prochaine présentation publique de la démarche BBCA Rénovation sera faite au SIMI, le salon de l’immobilier d’entreprise, le 6 décembre prochain à Paris.

Retour haut de page