cozy salon en bois avec cheminée dans chalet bois

Zoom sur les différents types de chauffage les plus utilisés du moment

Vous projetez prochainement de réaliser des travaux de rénovation pour remplacer le système de chauffage de votre logement ? Ou peut-être que vous souhaitez équiper votre demeure fraîchement acquise ou construite d’un dispositif de chauffage bien adapté à ses caractéristiques et à ses configurations ? Retrouvez dans cet article les modes de chauffage les plus utilisés du moment et faites votre choix parmi les solutions les plus plébiscitées.

Le poêle à bois

Les poêles à bois figurent parmi les systèmes de chauffage domestiques les plus répandus. Les modèles à granulés sont particulièrement sollicités pour leur aspect économique, leur côté pratique et leur excellent rendement.

Les poêles à pellets doivent leur grande efficacité à leur mode de fonctionnement qui consiste à diffuser de la chaleur par ventilation (convection directe ou chaleur pulsée). Mais si les appareils sont si plébiscités actuellement, c’est aussi parce qu’ils sont totalement programmables. Les plages horaires de chauffe, les niveaux de température, la combustion, la puissance du soufflage d’air et autres, tout peut être modifié et paramétré à l’avance par voie électronique. En outre, puisque les poêles sont également équipés d’un compartiment de stockage à grande capacité, ils disposent d’une grande autonomie.

La puissance des poêles à pellets peut largement varier d’un modèle à l’autre. Elle peut atteindre les 14 kW pour les systèmes les plus performants. En ce qui concerne leur prix, celui-ci peut être différent selon les technologies utilisées, les options offertes et les matériaux utilisés.

Dans tous les cas, puisque installation d’un poêle à granulés est éligible aux subventions et aux aides de l’État, les dépenses pour l’achat et la pose des appareils devraient être considérablement réduites (les aides peuvent couvrir jusqu’à 70 % du coût d’achat).

La chaudière

Les chaudières font partie des plus anciennes solutions de chauffage utilisées. Les dispositifs se sont tout de même largement modernisés ces dernières années. Les innovations ont par exemple permis de créer des chaudières au gaz à condensation dites HPE ou THPE (Hautes Performances Énergétiques ou Très Hautes Performances Énergétiques) qui offrent un meilleur rendement que les chaudières classiques et permettent de réaliser des économies d’énergie.

silo-chaudoere-bois

La mise en route est immédiate avec ces systèmes modernes. Par ailleurs, puisque leurs dimensions ont été optimisées, les appareils conviennent aussi bien aux appartements qu’aux maisons. Bien sûr, dans  le cas où le raccordement au réseau n’est pas possible, la chaudière devra être branchée à une cuve ou autre pour l’alimenter. Toutefois, là encore, les ménages n’auront pas besoin d’un grand espace pour l’installation des équipements.

Tout  comme les modèles à gaz, les chaudières fioul à condensation modernes sont adaptées aussi bien aux logements individuels qu’aux immeubles ou autres habitations de grand volume. Les dispositifs présentent cependant un aspect contraignant en termes d’encombrement dans  la mesure où l’installation de la chaudière et de la cuve (pour le stockage du combustible) nécessite un emplacement assez spacieux.

La pompe à chaleur

Les pompes à chaleur sont des modes de chauffage récents qui fonctionnent en aspirant la chaleur extérieure pour la restituer à l’intérieur. Les appareils peuvent être classés en trois grandes catégories :

  • Les pompes aérothermiques air-air et air-eau

Les PAC aérothermiques prélèvent la chaleur dans l’air ambiant. L’énergie puisée est alors transformée pour produire du chauffage et/ou de l’eau chaude sanitaire. Les pompes à chaleur air-air utilisent généralement un système de ventilo-convecteurs tandis que les pompes à chaleur air-eau fonctionnent avec un équipement de chauffage central.
Les PAC aérothermiques sont particulièrement plébiscitées de nos jours, car en plus d’être une solution très écologique, les appareils permettent de réaliser d’importantes économies d’énergie (jusqu’à 75 %).

  • Les pompes à chaleur géothermiques

La PAC géothermique aspire la chaleur dans le sous-sol et la restitue au réseau de chauffage du logement.

  • Les pompes hydrothermiques (la chaleur est prélevée dans l’eau des nappes phréatiques)

Les inserts

Les inserts (inserts hydrauliques, inserts doub le face et inserts d’angle) sont des systèmes de chauffage qui allient praticité, confort et économie d’énergie. Les équipements sont faciles à poser puisqu’ils s’installent aisément à l’intérieur d’une cheminée. Côté performance, le rendement dans le cas des inserts peut atteindre les 75 % alors que les dispositifs utilisent l’un des combustibles les moins chers du marché : le bois.

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Maxime Kouyoumdjian-Simonin
Les derniers articles par Maxime Kouyoumdjian-Simonin (tout voir)
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer