Une maison en bois hybride façade 2

Une maison en bois hybride

Sur une parcelle étriquée, une maison en bois hybride dialogue tantôt en douceur, tantôt en contraste, avec son environnement.

Une maison en bois hybride

“Sentinelle” était marin-pêcheur à Audierne. Depuis les hauteurs du port, il observait la mer. Un siècle plus tard, sa descendante acquiert un terrain singulier d’où l’on peut guetter la mer.

Une maison en bois hybride façade

Le projet, situé sur une parcelle étriquée à l’entrée du bourg, doit s’implanter sur les limites parcellaires et s’éloi- gner des constructions voisines. Une bâtisse compacte aurait obstrué la perspective paysagère. 

La maison est donc fragmentée en trois éléments, chacun parallèle à l’une des directions parcellaires pour respecter les alignements urbains.



Les contraintes

La maison principale, une longère, est en contrebas, libérant la pointe d’îlot occupée par des blocs monopentes de faible gabarit.

Une maison en bois hybride cuisine

L’une des contraintes principales est d’atteindre une hauteur suffisante, offrant la vue sur la mer, tout en en impactant le paysage a minima. Une toiture à trois pans, couplée à une coupe en gradin, permet d’optimiser les espaces et de réduire le gabarit. D’un côté, la maison présente un pignon traditionnel qui répond aux longères du centre bourg.


De nombreux matériaux utilisés

De l’autre, elle répond aux monopentes et aux appentis avoisinants.

Une maison en bois hybride entrée

Les matériaux utilisés sont multiples pour répondre à la variété de couleurs et de matières environnantes : longère en Red Cedar naturel et couverture mixte ardoise/zinc, appentis et pignon en enduit blanc et couverture bac acier, blocs de liaison en pin lasuré noir. Ce n’est pas une “interprétation de la maison bretonne”, mais une réponse à un terrain particulier et à un tissu urbain hétérogène.


Il en résulte une architecture rythmée offrant des perspectives changeantes, dialoguant soit en douceur, soit en contraste avec son environnement.

Une maison en bois hybride façade 2

FICHE TECHNIQUE

Architecte*Aurélien Chen 
Localisation : Audierne (29) 
Année de construction : 2020 
Surface habitable : 170 m2 Prix : 240 000 € TTC
Toit : Laine de roche en panneaux, double couche croisée Deltarock de Rockwool entre chevrons 65 mm + RockPlus Kraft de Rockwool avec pare-vapeur intégré entre pannes 200 mm
Cloisons : Laine minérale 450mm entre deux
BA13 acoustiques
Chauffage/EnR : Poêle à bois, modèle Perla de Novaline + panneaux rayonnants
Menuiseries : Soleal Fy et Cy (coulissants) et
Geode MX (verrière), Technal
Terrasse : Pin autoclave, classe 4
Système constructif : Mixte ossature bois/maçonnerie Revêtement : Bardage en Red Cedar et Pin lasuré noir + enduit blanc
Isolation : Dalle : Béton, sur vide sanitaire (hourdis)
Murs : Laine de roche double couche croisée entre montants 145 mm


Texte : Iris Nelly – Photos : Chantal Andro/Aurélien Chen

Advertisement
Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer