Architecture Bois n°93

Le Numéro 93 est en Kiosque

Au sommaire de ce numéro 93 de août – septembre 2019 :
Dossiers : Le rêve accessible des primo-accédants & Les 4 piliers de la fraîcheur. Reportages : 8 maisons bois à découvrir. Design : Interview Kaspar Hamacher. Trouver son constructeur en région Bretagne.

ÉDITORIAL :

UN AVENIR RADIEUX ?
———-
La dernière étude sur le marché de la construction bois, dont les résultats viennent de paraître, montre une évolution forte de la demande en construction bois et la bonne tenue des entreprises du secteur. Après quelques années d’incertitude, le bois est plébiscité dans tous les domaines de la construction. Du bâtiment tertiaire à l’immeuble d’habitation, autant que de la maison à la surélévation-extension, la construction bois fait montre de la qualité du matériau et de l’expertise des entreprises qui la composent. La filière construction bois est en plein essor grâce notamment à la prise de conscience écologique planétaire qui pousse les pouvoirs publics à trouver des solutions, à travers les règlementations thermiques et énergétiques, afin de limiter l’utilisation d’énergies fossiles. La fabrication et l’utilisation de matériaux de construction, gros consommateurs de carbone, sont désormais pointées du doigt d’où la nécessité pour les “ gros faiseurs ” de s’intéresser à la construction bois, faible consommatrice en carbone, et utilisant des ressources locales et renouvelables. Pour autant, il ne faudrait pas oublier dans cette course à la construction bois
– je pense notamment aux immeubles réalisés par des entreprises qui ne juraient que par le béton, il y a 5 ans – que la filière construction bois s’est construite sur la qualité, le savoir-faire de toutes ces entreprises locales, l’écoute du client et le respect d’une nature économiquement nourricière. Aussi, il ne faut pas tomber dans le piège de l’autocongratulation devant l’émergence de tous ces immeubles et bâtiments en bois qui sortent de terre depuis 3 ans. Le déficit d’image et le dénigrement dont a fait l’objet la construction bois jusque-là, ne nous permet pas de nous gargariser de cette soudaine notoriété. La filière bois évolue et il faut s’en féliciter. En revanche, il convient de rester vigilant sur la qualité de construction et de service, et de respecter les principes de confort et la sensation de bien-être qui donnent envie de vivre dans une construction en bois.
Maxime Kouyoumdjian-Simonin

SOMMAIRE :

Retrouvez le numéro 93 chez tous les marchands de journaux ainsi que sur notre boutique en ligne au format papier ou PDF
Pour recevoir votre magazine Architecture Bois tous les 2 mois, chez vous, abonnez vous

Retour haut de page