Autoconstruction : tout ce dont vous devrez savoir

Se lancer dans l’autoconstruction n’est vraiment pas une partie facile. En d’autres termes, le fait de réaliser une construction soi-même sans l’aide d’un professionnel. Ainsi, si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure, il vous faut mettre au point quelques trucs pour optimiser votre résultat.

Conseils pratiques pour optimiser votre projet d’autoconstruction

Avant toute réalisation, il est important que vous vous posiez la question suivante : avez-vous les compétences et qualités requises pour votre projet ? Si oui, vous pouvez commencer votre projet. Dans le cas contraire, il vous est fortement conseillé de recourir à un professionnel du domaine.

Maintenant que tout est au point, voici les étapes que vous devrez prendre en considération pour votre projet autoconstruction.

  1. Votre Budget

En premier lieu, vous devrez prévoir le budget nécessaire pour l’aboutissement de votre projet. Il ne s’agit pas seulement du coût des travaux, mais également les différents coûts liés à votre projet : achat du terrain, taxes, matériaux, raccordement (eau, électricité, etc.).

  1. Le choix du terrain

Pour votre projet d’autoconstruction, il est fondamental de bien penser au terrain sur lequel vous allez bâtir. En effet, il vous est nécessaire de trouver un terrain qui vous permettra de réaliser la construction de vos attentes.

  1. Les règlementations

Avant de procéder à la réalisation de votre projet, il vous est aussi nécessaire de prendre conscience des lois juridiques et techniques liées à votre projet. Pour ce faire, il vous est fortement conseillé de consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et la RT 2012 (règlementation thermique 2012).

  1. Les choix techniques à utiliser

Le choix technique que vous allez appliquer à votre projet d’autoconstruction sera déterminé par la RT 2012. En effet, les matériaux que vous allez utiliser vont entièrement dépendre des paramètres techniques de votre maison. Par exemple, si vous souhaitez construire une maison solaire ou bioclimatique, vos devrez vous tourner vers les certifications HPE 2005, THPE 2005, BBC 2005, etc.

Dans cette étape, il vous faut également déterminer l’aide dont vous aurez certainement besoin. Par exemple, un recours à un architecte ou un entrepreneur. Pour cause, personne ne peut réaliser à elle seule un chantier entier.

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.