Certification bois territoires Massif central

Où en est la certification bois des territoires du Massif central ?

Deux ans après avoir créé sa certification, l’Association pour la valorisation des bois des territoires du Massif Central dresse le bilan.

La région du Massif central présente un taux de boisement de 36 %, permettant de récolter chaque année 8,5 m3 de bois. Grâce à cette ressource, la filière bois-forêt emploie ainsi 50 000 personnes.
Depuis sa création, 5 sociétés bénéficient de la certification, comme la Scierie Montmarin, première entreprise certifiée “Bois des territoires du Massif central.”

« La certification BTMC doit permettre de valoriser la ressource forestière mais aussi les savoir-faire des entreprises de la filière. BTMC doit aussi permettre la promotion de ces grappes d’entreprises et les rendre visibles auprès des donneurs d’ordre. L’enjeu pour la 1ère transformation est de proposer aux utilisateurs des produits bois équivalents voire supérieurs aux produits d’importation. Nous devons répondre au marché avec nos bois locaux. Nos essences ont des particularités, à nous de les mettre en avant »

À ce jour, 150 entreprises de la filière bois semblent intéressées par cette certification et 50 entreprises ont été retenues pour expérimenter le processus.

Valoriser la filière bois

© Association pour la valorisation du bois des territoires du Massif central

Selon l’association, la certification favorise les circuits courts, garantit une gestion durable des forêts et valorise le territoire et sa ressource forestière. Elle offre aussi « de nombreux avantages aux entreprises de la filière : garantie de produits de qualité, ouverture à de nouveaux marchés et une image de marque d’entreprise engagée sur son territoire », explique-t-elle.

Un organisme d’audit indépendant se charge de contrôler que les entreprises respectent bien le cahier des charges. À terme, l’objectif est de référencer toutes les entreprises certifiées, dans un catalogue.

Devenir certifié

Les entreprises éligibles à cette certification sont des entreprises de sciage, de construction, de fabrication industrielle, d’ameublement et de négoce/distribution. Elles doivent aussi se trouver dans le périmètre exigé qui comprend 22 départements et concerne 4 régions.

Le processus dure en moyenne de 2 à 6 mois, puis une fois l’entreprise certifiée, deux expertises auront lieu sur les deux années qui suivent la certification pour vérifier que l’entreprise respecte les objectifs fixés.

Texte : Thomas Caubios – Photo de une : © Association pour la valorisation du bois des territoires du Massif central

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer