chaudière gaz

La chaudière au gaz et crédit d’impôt

Le chauffage concerne 66 % des consommations énergétiques d’un foyer. Le choix de votre système de chauffage, chaudière à gaz, fioul ou à bois est donc très important pour garantir un confort optimal dans un budget maitrisé.

Mieux se chauffer tout en dépensant moins est possible et les solutions sont multiples. Cela va aussi dépendre de votre système de chauffage existant, des travaux possibles et du budget. Les anciennes installations utilisent de l’eau à haute température (60 à 70 °C). Les plus récentes à basse température (35 à 45 °C) sont beaucoup plus performantes mais peuvent nécessiter le changement des radiateurs. Se tourner vers un expert de l’installation de chaudière reste le meilleur conseil pour déterminer l’installation optimum.

Chaudière gaz à très haute performance énergétique individuelle

La chaudière à gaz à condensation est trés efficace notamment avec des émetteurs basse température comme le plancher chauffant, ou les radiateurs qui diffuse une chaleur uniforme. La chaudière récupère la condensation des gaz de combustions et la transforme en énergie. Cela permet une économie sur la consommation de gaz et réduit les rejets dans l’atmosphère. L’économie de consommation est de l’ordre de 15 à 20 % par rapport aux chaudières standards.

Bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique

Pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt, les chaudières gaz doivent répondre à des caractéristiques techniques précises :

– efficacité énergétique saisonnière inférieure à 92 % 
– efficacité utile pour le chauffage des chaudières à condensation supérieure 70 kW 

En outre, il vous faut faire appel à un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce label atteste que l’entreprise s’engage à respecter des critères de qualité objectifs et transparents.

Un crédit d’impôt (CITE) de 15 %, 30 % ou 50 %

  • TVA réduite,
  • l’éco-prêt
  • les aides de l’Anah,
  • des fournisseurs d’énergie
  • et des collectivités territoriales.
    Le détail est disponible sur le site de l’ademe

Combien cela coûte ?

Pour changer sa chaudière pour une chaudière à condensation gaz, il vous faut compter entre 3000 à 5000 € installation comprise. L’entretien des chaudières est obligatoire une fois par an.

Bon à savoir

  • La puissance nominale (Pn), exprimée en kilowatt (kW), est la puissance maximale que l’équipement (chaudière fioul, gaz, appareil de chauffage au bois) peut fournir de façon continue.Le rendement exprimé en % traduit l’efficacité de l’appareil ou du système (chaudière, panneau solaire et son appoint…), c’est- à-dire l’énergie qu’il peut fournir par rapport à l’énergie consommée. Plus le rendement est élevé, plus le matériel est efficace.
  • Le coefficient de performance (COP) d’une pompe à chaleur est le rapport entre la quantité de chaleur produit et l’énergie consommée, dans des conditions données.
  • L’efficacité énergétique saisonnière (η) traduit le rendement global sur toute la saison de chauffe, et pas uniquement quand le brûleur d’une chaudière
    Advertisement
    fonctionne. Exprimée en % et en énergie primaire, elle peut être supérieure à 100 % dans le cas de systèmes utilisant les énergies renouvelables.

Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer