Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Menuiseries bois/aluminium : le fabricant Minco redémarre sa production

Le confinement, décidé par le gouvernement le 17 mars à la suite de la propagation du coronavirus, a obligé plusieurs entreprises du BTP et fournisseurs de matériaux de construction à cesser leurs activités. Après une fermeture d’un peu moins d’un mois, l’entreprise Minco, fabricante de menuiseries hybrides bois/aluminium à Aigrefeuille-sur-Maine (44), a décidé de rouvrir son site, la semaine dernière. Non sans une nouvelle organisation du travail. Explications.

Des gestes barrières, dès fin février

« Au vu de l’évolution du contexte international, nous avions mis en place les gestes barrières dans notre entreprise dès fin février. Pour nos employés, cela paraissait prématuré à l’époque mais l’histoire nous a donné malheureusement raison. Nous avions aussi anticipé des achats de matériaux pour la production comme le bois, les lasures ou encore les vis, à travers un plan de continuité activé début février », explique Emmanuel Le Coz, dirigeant de l’entreprise.

Coronavirus - Minco rouvre son entrepise
Mesures sanitaires mises en place © Minco

Après un ralentissement et une fermeture du site le 17 mars dernier, l’approvisionnement et le redémarrage du secteur BTP ont été deux signaux forts pour l’entreprise qui a amorcé sa reprise cette semaine. « Nous avons rouvert notre site de production partiellement, ce lundi 6 avril. Cette reprise se fait aujourd’hui dans le strict respect des conditions sanitaires et va encore plus loin que les règles édictées dans le guide de l’OPPBTP. Durant cette interruption de presque 3 semaines, nous avons gardé le lien social avec tous les collaborateurs, y compris les intérimaires. Pour nous, c’était un point très important ».

88 % des salariés en production, volontaires pour la reprise

« Nous avons formé très tôt une équipe de 4 personnes, pour la gestion de crise, afin d’évaluer les besoins sur le terrain et de déployer un plan d’accompagnement des salariés. Toutes les équipes ont fait preuve de bonne volonté et montrer leur implication, si bien que lorsqu’on a dû fermer le 17 mars après les annonces du gouvernement, les salariés étaient déçus de ne pas pouvoir continuer ».

Ce plan sanitaire déployé en amont permet aujourd’hui à Minco, qui emploie plus de 250 salariés en France pour un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros, de reprendre la fabrication et la livraison des menuiseries hybrides, portes et fenêtres dès ce mois-ci. « 88 % des salariés en production étaient volontaires pour reprendre le travail, suite à un sondage que nous avons effectué durant le confinement. Aujourd’hui, ceux qui n’avaient pas de problématique familiale ont pu reprendre sereinement le travail. Et 100 % de nos équipes commerciales sont mobilisées en télétravail, pour répondre aux interrogations de nos clients».

Coronavirus - Minco rouvre son entrepise
Emmanuel Le Coz, dirigeant de l’entreprise © Minco

Minco développe aussi une stratégie d’intelligence collective afin de mobiliser chaque salarié, dans cette période particulière. « Chacun est invité à chercher des solutions, prendre des initiatives pour la pérennité de l’entreprise, dans le cadre du projet « 1000 idées pour Rebondir », toute idée est la bienvenue. C’est en allant à l’essentiel, que nous faisons preuve de résilience».

Garder le lien social avec les clients

Les chantiers sont également gérés à distance, avec des visioconférences entre les équipes commerciales et les conducteurs de travaux. « Nous avons effectué un bond digital ! Ce qui était impossible hier, est devenu conventionnel aujourd’hui ». Cette organisation permet de garder le lien social avec les clients et d’assurer le service tant en production qu’en livraison.

« Il est essentiel de ne pas casser ce lien, nous continuons de payer nos fournisseurs, nos salariés et de fournir les commandes à nos clients pour qu’eux-mêmes puissent poursuivre leur activité. Il est très important de ne pas casser cette chaîne de valeur », conclut Emmanuel Le Coz.

Coronavirus - Minco rouvre son entrepise
Le siège social de l’entreprise est basé à Aigrefeuille-sur-Maine (44) © Minco
Les derniers articles par Rédaction Architecture Bois Magazine (tout voir)
Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer