Suivez-nous !
 

Construction bois : l’AQC publie une plaquette sur le risque mérule

Liée à une humidité anormalement élevée en milieu confiné, l’apparition du mérule (Serpula Lacrymans) peut causer de graves destructions, notamment dans les constructions en bois. L’Agence Qualité Construction vient de publier une plaquette informative, pour se prémunir contre les risques liés à ce champion.

Destinée aux acteurs professionnels de la construction : maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entrepreneurs et artisans, contrôleurs techniques, une plaquette informative vient d’être publiée par l’AQC sur le risque mérule.

« Le mérule est un champignon qui se trouve partout à l’état inactif. Dès que les conditions de son développement sont réunies, il peut provoquer des désordres structurels graves dans les bâtiments car il détruit les produits à base de cellulose comme le bois et ses dérivés, les isolants ou les doublages », prévient l’AQC.

L’apparition du serpula lacrymans peut par exemple être liée à une ventilation défectueuse, ou suite à la rénovation d’un circuit de chauffage. Des interventions qui peuvent créer des conditions propices au développement du champignon : humidité anormale, température ambiante, absence de lumière et de ventilation…

« Il est essentiel que tous les professionnels appréhendent les risques de développement de ce champignon associés à leurs interventions », souligne l’AQC.

La plaquette informative donne plusieurs solutions pour s’en prémunir, comme l’analyse de l’existant et une bonne conception en construction. Le texte est disponible en format papier ou téléchargeable gratuitement.

Pour en savoir plus sur l’entretien du bois, consultez notre rubrique dédiée.

© 2011- Gaétan Bazin – AQC

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.