Grands Prix du Design : les projets en bois cartonnent

Le 13 février dernier, le Casino de Montréal a accueilli toute la communauté du design du Quebec. Pour cette onzième édition des Grands Prix du Design, Herby Moreau a animé la soirée, où les 70 prestigieux projets qui ont marqué l’industrie au cours des deux dernières années ont été dévoilés.

Cette année, le Prix Projet de l’année a été remporté par CannonDesign et NEUF architect(e)s pour la réalisation du design et de l’architecture recherchés du Centre hospitalier de l’Université de Montréal.

Le Prix de la relève a félicité l’agence d’architecture ADHOC pour son potentiel, avec la réalisation des projets Place Wellington et Sylvestre.

Mais où se trouve le bois dans tout ça ? Matériau léger, écologique et populaire, le bois a su rendre des projets plus prestigieux encore.

Prix espace résidentiel de 1 600 pi2 ou moins

Fenêtre sur le Lac – yh2 _ yiacouvakis hamelin architectes

© Francis Pelletier

L’essence même du chalet. L’architecture extérieure fait partie du design intérieur, qui reste autonome, se servant de l’ossature de la maison pour créer du mobilier intégré. La façade fenestrée entre en communion avec la nature, se nourrissant du soleil l’hiver et de la fraicheur des arbres l’été. Simplicité, sobriété et finesse dans l’unité. Entière recouverte de planches de Cèdre blanc, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, elle regroupe sous un vaste pignon l’ensemble des espaces de vie.

Mention design événementiel et installation éphémère

La Vague – Arcadia

© Alexandre Guilbeault

74 cadres de bois peints en sept tons de bleu pivotent les uns à la suite des autres, créant le mouvement d’une vague venant s’échouer sur le « placottoir », (terme à Montréal pour décrire ce type d’espace public qui redonne la place aux piétons.). Interactive, l’oeuvre invite les passants à jouer, se détendre et se rafraîchir grâce aux 45 brumisateurs intégrés.

Prix bureau de 5 000 à 20 000 pi2 — Ex aequo

Bureau d’assurance Lareau – Maurice Martel architecte et Linda Fillion Design

© Adrien Williams

Voulant s’intégrer à l’environnement tout en offrant un esthétisme quasi éducatif à la zone industrielle, le projet est un beau contraste entre l’architecture extérieure et le design intérieur, favorisant le blanc, le bois et la lumière naturelle. L’architecte s’est inspiré de fermes lors de la conception du projet. Les lattes de bois foncées favorisent cette esthétique rurale.

Prix bureau de plus de 20 000 pi2

Stikeman Elliott – Saucier+Perrotte architectes

© Olivier_Blouin

Huit étages qu’occupent des avocats, un lieu invitant aux rencontres informelles. La gestion des matériaux et de l’éclairage, linéaire et précis, inspire le respect du métier. L’inspiration est recherchée dans l’arbre, avec ses branches qui formeraient comme des passages. La noblesse est ici représentée par les matériaux de valeur, tels que le marbre et le plancher de bois ainsi que l’éclairage linéaire et précis.

Prix développement durable

Centre de découverte et de services du parc national des Îles-de-Boucherville – Smith Vigeant Architectes

© Adrien Williams

Remarquable fluidité du design et d’architecture organique à un haut niveau écologique, la construction au beau langage intérieur-extérieur respecte l’orientation solaire, la ventilation naturelle, le confort thermique, l’économie d’énergie et la réduction de pollution lumineuse. Une célébration de la nature, de sa beauté et de sa faune locale. Il s’agit également d’un bâtiment vitrine, pour l’ensemble des parcs nationaux du Québec. Le bois a été choisi pour respecter l’air, consommer moins d’énergie mais aussi dans le but de réduire l’impact environnemental.

Mention hors catégorie

Kiosques au bord du Lac aux Castors – Atelier Urban Face avec la collaboration de Pierre Morency Architecte

© Fany Ducharme

Cette installation municipale met en scène « trois cabanes », conçues comme une installation artistique. Inclinée de façon à ce que l’on pense qu’elles sont poussées par le vent, elles ont toutes une vocation différente de l’autre. Structures d’acier, toitures en tuile de zinc et planches de frêne intérieures, un judicieux choix de matériaux qui contribue à la poésie du lieu.

Prix valorisation du matériau bois dans un design intérieur — résidentiel

Fenêtre sur le Lac – yh2 _ yiacouvakis hamelin architectes

© FrancisPelletier

Un emploi astucieux du bois, on le retrouve à l’extérieur, l’intérieur, dans la structure, le plancher et le mobilier intégré. Cèdre imputrescible, montants de pins de la scierie locale et chêne blanc. Un royaume boisé qui reste les pieds sur terre en tenant compte des changements climatiques au cours des quatre saisons de l’année.

Prix valorisation du matériau bois dans un design intérieur — institutionnel

Centre de découverte et de services du parc national des Îles-de-Boucherville – Smith Vigeant Architectes

© AdrienWilliams

L’utilisation pertinente de trois essences de bois apporte une dimension poétique et une sensibilité perceptible à ce projet universel.

Le Cèdre de l’Est situé à l’intérieur et à l’extérieur, le Chêne blanc et le Merisier sont des bois complémentaires et issus de la forêt environnante.

Prix valorisation du matériau bois dans le design industriel et de produit

Go Orthodontistes Brossard Clinic – Natasha Thorpe

© Maxime-Brouillet

Une salle d’attente aux finitions en Merisier russe, au teint blanchâtre, apporte une lumière naturelle. Ce matériau a été choisi pour sa rigidité ainsi que sa résistance à la déformation. Sa couleur apporte une certaine fraîcheur, qui rend l’atmosphère paisible et pure.

Prix signalisation et branding des lieux

Chaussures Petit Roy – Taktik design

 

© MaximeBrouillet

L’endroit est unique. Il crée un monde imaginaire, de ses couleurs vertes avec le mobilier en bois. concept. La thématique de la forêt imaginaire, favorise l’identité visuelle.

Prix petit budget — Ex aequo

Sushibox – Hatem+D Architecture/Etienne Bernier Architecte

© MaxymeGagne

Sushibox possédait un petit budget, mais une grande idée ! Une ambiance simple, élégante et épurée.  La répétition des lattes de bois est pertinente et produit l’effet escompté, elle est l’élément fort du lieu.

Prix mobilier urbain en design industriel

Banc Morelli – Morelli designers & Arconas

© Andre Landreville

Destiné au secteur aéroportuaire, le banc s’affirme. Entre élégance, fonctionnalité, durabilité et confort, il reste une solution plus économique. Aluminium moulé, acier perforé et planches de chêne pour un résultat d’une belle exploitation toute en finesse et symétrie.

Texte : M.T – Photo de Une : Francis Pelletier – Yh2

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.