COP 26 :100 pays s’engagent pour stopper la déforestation

À l’occasion de la COP 26, plus de 100 pays ont signé la déclaration de Glasgow, sur les forêts et l’utilisation des terres. Ils s’engagent à stopper voire inverser la déforestation, d’ici 2030.

« Protéger nos forêts n’est pas seulement une ligne de conduite pour lutter contre le changement climatique, mais aussi pour un avenir plus prospère ». Voici la déclaration du Premier ministre britannique Boris Johnson, lors de l’annonce, faite lors de la COP 26.

100 pays ont en effet signé la déclaration de Glasgow, qui les engagent à stopper voire inverser la déforestation et la dégradation des terres, d’ici 2030. Ces 100 pays signataires représentent à eux seuls 85 % des forêts du monde.

Cop 26 : Des financements publics et privés mobilisés

8,75 milliards de livres sterling (10,3 milliards d’euros) de fonds publics seront engagés pour protéger et restaurer les forêts. Ces fonds seront versés par 12 pays dont le Royaume-Uni, de 2021 à 2025. Ils iront en priorité aux pays en développement, pour la restauration des terres dégradées, la lutte contre les incendies de forêts et le soutien au droit des communautés autochtones.

Par ailleurs, 5,3 milliards de livres (6,24 milliards d’euros) d’investissements privés seront mobilisés. Les PDG de plus de 30 institutions financières avec plus de 8 700 milliards de dollars d’actifs mondiaux – dont Aviva, Schroders et Axa – s’engagent également à éliminer les investissements dans les activités liées à la déforestation.

« Aujourd’hui, à la COP 26, les dirigeants ont signé un accord historique pour protéger et restaurer les forêts de la planète. Ces grands écosystèmes foisonnants – ces cathédrales de la nature – sont les poumons de notre planète. Les forêts soutiennent les communautés, les moyens de subsistance et l’approvisionnement alimentaire, et absorbent le carbone que nous rejetons dans l’atmosphère. Ils sont essentiels à notre survie même. Avec les engagements sans précédent d’aujourd’hui, nous aurons une chance de mettre fin à la longue histoire de l’humanité en tant que conquérant de la nature et d’en devenir à la place l

Advertisement
e gardien », a déclaré Boris Johnson par voie de communiqué de presse, le 1er novembre.

Construction bois : facteur de déforestation ?

Alors que la lutte contre la déforestation est un enjeu majeur pour limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C , certains s’indignent de l’exploitation forestière. Afin d’en finir avec cette idée reçue selon laquelle, construire bois accélère la déforestation, nous vous invitons à lire l’article de Mireille Mazurier sur le sujet.

Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer