Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Quels produits choisir pour l’entretien du bois en extérieur

L’entretien du bois en extérieur est un frein majeur pour ceux qui voudraient faire construire en bois. Mais il convient de les rassurer. Tous les fabricants de bardage et de lames de terrasse offrent des solutions : Pré-grisaillement pour les uns, imprégnations pigmentées grises ou marron en autoclave pour les autres, et, bien sûr, des finitions au choix, saturateurs, huiles, peintures, lasures.


Qu’est-ce que le grisonnement du bois ?


bardage-bois-peinture

Le bois est un matériau constitué essentiellement de celluloses et de lignines qui sont abimées sous l’action des UV. Cette dégradation des lignines, souvent accentuée par la présence d’eau, est responsable de l’évolution de la couleur du bois.
Le grisonnement est observé sur les bois mis en œuvre en extérieur sans protection physique ou anti-UV. Sa seule conséquence est d’affecter l’esthétique de l’ouvrage. Il n’y a pas d’altération de la structure du bois. Ce qui n’est pas le cas lorsque le bois est attaqué dans sa masse, la cause est, alors, toujours d’origine biologique (insectes lignivores, champignons, pourriture, termites).


Est-il possible d’éviter le grisonnement du bois?


Maison bois géométrique - Naturhome- bardage naturel grisé

Mais il ne faut pas s’y tromper, si le phénomène de grisonnement est inéluctable, il n’est pas insoluble! Il existe sur le marché de nombreux produits de finition à même de conserver au bois sa teinte originelle, ou tout autre coloris souhaité.

Pour un bardage laissé naturel, il n’y a aucune démarche d’entretien à réaliser. Selon l’essence de bois utilisée, la couleur du matériau va osciller entre le brun, le gris argenté et un gris sombre. Sous réserve d’un bois sans aubier, bien posé et sans contact direct prolongé avec l’eau, le bois traversera le temps sans perdre aucune de ses qualités.


Pour un bardage traité à l’aide d’un produit de finition, les solutions existantes ont des durées de protection de plusieurs années.



Il existe des produits pour griser le bois afin que l’aspect soit uniforme


Si cela n’a aucune incidence sur la durabilité des bois, le bois est soumis à l’agression conjuguée de plusieurs agents atmosphériques et même un bois ayant bénéficié d’un traitement de préservation (imprégnation par autoclave, rétification) peut subir des dégradations. Cela se traduit par des salissures, des taches, une couleur qui vire au gris argent, parfois même au noir…


Maison bois à flanc de colline - Atelier général-bardage-pré-grisé

Le pré-grisaillement en extérieur permet d’obtenir un bois visuellement stable. Une fois posé, son vieillissement étant achevé, il ne nécessite plus aucun entretien. La pigmentation en autoclave est particulièrement appropriée aux lames de sapins et d’épicéas, des essences connues pour noircir et se tacher dans le temps.
La question se pose moins pour le douglas et le mélèze, dont le vieillissement correspond à un grisaillement plus argenté, plus esthétique. Cette application unique a comme but, d’homogénéiser l’évolution de la couleur naturelle du bois au cours des premières années.
Garantie 10 ans, elle permet une utilisation en classe d’emploi 3-1 ou 3-2 (humidification fréquente ou très fréquente). Ce traitement n’est pourtant pas définitif. Mais les entretiens, souvent à base de saturateur, qui s’ensuivent, sont de moindre importance.



La finition est-elle un frein au grisonnement du bois ?


Lorsqu’une finition est appliquée régulièrement, il est possible d’éviter ce phénomène. Reste à choisir le type de finition :

maison bois piscine- lasure

Les lasures:
Les lasures permettent de personnaliser une façade grâce à une large palette de possibilités (de la plus naturelle à la plus colorée). Elles sont à base de résine, solvants et pigments. Elles forment un film transparent, ou semi transparent, non étanche à la vapeur d’eau, laissant visible la texture du bois. Plus il y a de pigments dans la composition de la lasure, meilleure sera la protection aux UV. L’idéal est d’enduire le bois sans tarder après son installation.
La durée de vie moyenne d’une lasure transparente teintée varie de trois à dix ans. La lasure à base de résines s’érode avec le temps, créant une sorte de « farine », signe que la protection est à renouveler, tandis que la lasure à base d’huiles est absorbée, nécessitant une nouvelle application.

Lessivées et égrainées (au papier de verre), les surfaces sont prêtes à recevoir le produit. Dans tous les cas, respecter les recommandations du fabricant et opérer sur un support propre, sec et débarrassé de toute trace de corps étranger, sont les meilleurs conseils à donner.


Les peintures sur bois ont la meilleure tenue


Maison-bois-scandinave - Kontio-bardage-prépeint

Les peintures:
Plus une finition est opaque, moins elle laisse passer les rayons du soleil et moins ces derniers altéreront sa couleur. Non seulement les peintures nécessitent moins d’entretien que les lasures, mais, à condition d’expositions égales (intempéries, UV), la durée de tenue d’une peinture est plus longue. Pour preuve, leurs garanties qui courent sur 15, voire 20 ans, tout comme celles des lames pré-peintes en usine. En France, la législation impose une garantie biennale sur les peintures. Les garanties portées à 10 ans sur les peintures pour bardage sont des garanties contractuelles de « bonne tenue » ou de « bon aspect » pour les bardages fabriqués et peints en usine (garantie du fabricant de lames). Mais la rénovation des peintures, qui cloquent, craquèlent et s’écaillent en vieillissant, est plus lourde que celle des lasures.

Ponçage, brossage et lavage sont alors indispensables avant de renouveler l’application. Pour votre santé comme pour l’environnement, privilégiez les produits à base d’eau plutôt que ceux à base de solvants.


Le saturateur est une huile qui convient à la plupart des essences

Gîte en bois - booa-bardage-naturel-saturateur

Les Saturateurs:
Le saturateur est une huile de protection. Il s’applique, en fonction de la formulation, sur des essences exotiques ou sur des bois tendres, notamment sur les résineux. Pour un rendu mat ou un effet huilé ou mouillé, les huiles saturateurs sont des finitions idéales. Elles qui mettent en valeur le veinage du bois. L’huile (lin, colza, tournesol…) est une finition hydrofuge qui préserve l’aspect naturel du bois. Elle nourrit et sature le bois en profondeur pour le régénérer et l’imperméabiliser. Un saturateur renforce la beauté naturelle du bois, laisse son veinage apparent, tout en le protégeant des intempéries.


Le saturateur est non filmogène donc plus facile d’entretien

Zerbib-maison-bois-Lasure

A base d’huiles et de résines, le saturateur est proposé en version liquide, pour les surfaces horizontales (terrasses), ou en gel, pour les surfaces verticales (bardages, volets). Il peut être incolore ou teinté. Il existe des saturateurs acryliques en phase aqueuse, sur lesquels il est possible d’appliquer un autre produit, mais pas sur les saturateurs à base d’huile. Mais attention, la très bonne tenue de ce produit non filmogène (il ne s’écaille pas, ne pèle pas) est limitée dans le temps : 6 mois en moyenne. Elle varie selon les intempéries. Il est courant de dire que la fréquence des entretiens s’espace au fil des ans car si le produit disparaît en surface, il continue d’agir en profondeur.


Les huiles sont des produits naturels

La Cabane de Taille - Chalets Décobois - Lasure pigmentée

Les huiles :
Leur composition varie d’un fabricant à l’autre. Ce sont des produits naturels, plus complexes qu’il n’y paraît. Une huile est en réalité formulée à partir de plusieurs huiles végétales et de résines naturelles (huile de soja, de chardon, de tournesol, de colza, de lin, ou de ricin). Elles sont additionnées de pigments minéraux et d’adjuvants
fabriqués à partir de la cellulose de bois, de lécithine de
soja, d’émulsifiant à base minérale, de siccatifs exempts
de plomb et de baryum,…

Certaines huiles naturelles sont même spécialement formulées en fonction de l’acidité des bois (red cedar, douglas) ou en fonction de leur imprégnabilité (mélèze, bois tropicaux…). Elles permettent ainsi d’obtenir une bonne durabilité (entre 3 et 5 ans). D’autres essences (chêne, châtaignier, …) nécessitent l’application préalable d’un fond dur afin de renforcer la protection. Certaines huiles naturelles incolores en phase aqueuse, ou solvantées dans du distillat d’agrumes, peuvent être appliquées sur du bardage en mélèze ou en douglas sans en dénaturer l’aspect.



Le choix du produit de l’entretien du bois doit correspondre à l’essence posée


Chalet bois le Belvédère - Lombard Vasina - Lasure

La majorité des huiles pénètrent en profondeur dans la structure cellulaire du bois. En fonction des essences, leur application nécessite deux, voire trois couches. Ce faisant, elles assèchent la surface du bois, ce qui nécessite de renouveler les applications souvent. C’est justement pour limiter la fréquence de ces entretiens que d’autres huiles ont été conçues pour ne pas migrer à cœur.
Cette stabilité permet au produit d’offrir le même visuel qu’un saturateur, avec une fréquence d’entretien d’une lasure. Non pelliculaires d’aspect mat à satiné, les huiles ont l’avantage de ne pas craqueler.
Elles ne nécessitent ni ponçage, ni décapage. Leur caractère hydrophobe limite fortement l’affinité du bois pour l’eau et retarde d’autant son action. Plus l’huile est pigmentée, meilleure est la protection solaire.




Texte : Maxime Kouyoumdjian-Simonin – Architecture Bois 98 juin 2020

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer