Et si parlait confort !

Depuis la mise en œuvre de la règlementation thermique 2012 qui fixe les normes pour la fabrication des maisons et bâtiments en France, énormément d’effort ont été entrepris sur la qualité d’isolation.

De plus, pour limiter les « passoires thermiques », les gouvernements successifs proposent des aides sous forme de crédit d’impôt, pour inciter les propriétaires à rénover afin de faire baisser la consommation énergétique du parc immobilier français. En effet, celui-ci qui constitue près de 40 % des émissions de gaz à effets de serre et les engagements de la France suite aux accords de Paris, est de diviser ces émissions par 4 à l’horizon 2050.

L’isolation d’abord !

Ce qui conduit les constructeurs et promoteurs à aborder une notion qui était peu intégrée auparavant, celle du confort. A part dans le secteur de la maison bois où la qualité de construction a toujours été associée à la qualité de vie et au confort, il était peu courant d’en parler avant la mise en œuvre de la RT 2012. Oui, on parle d’isolation et d’économie d’énergie mais on oublie souvent cette notion fondamentale que l’on construit un logement pour y être bien.

Confort de vie et bien-être

Les systèmes constructifs que propose la  maison bois sont tous de qualité et le matériau bois, lui même au delà de sa capacité isolante, permet de régulier l’hygrométrie de la maison ce qui apporte une sensation de confort que l’on retrouve pas forcement dans une maison dite traditionnelle. Aussi il existe des appareils permettant de garantir un air sain à son domicile assurant non seulement le confort mais également la santé des habitants.

La qualité de l’air, qualité de vie

Il faut, en effet, savoir que la pollution de l’air existe dehors, on en parle assez souvent, mais également chez soit par rapport aux matériaux employés lors de la construction de son logement. Aussi l’utilisation d’ioniseur permet de lutter contre toutes les pollutions. Le ioniseur ou purificateur d’air permet de capter les très fines particules que peuvent échapper à certains filtres.  Devant l’augmentation massive des maladies respiratoires autant chez l’adulte que chez l’enfant, la notion de qualité de vie associe sans conteste la qualité de l’air au confort.

https://youtu.be/W4Qy3r-1t68

Retour haut de page