Exposition Universelle 2020 Dubaï

Expo 2020 Dubaï : un pavillon vitrine du savoir-faire français

L’exposition universelle 2020 aura lieu à Dubaï, sur le thème « Connecter les Esprits, Construire le Futur ». Le pavillon français, érigé pour l’occasion par un collectif d’architectes et de plasticiens de la lumière, entend incarner une certaine vision de la mobilité dans une expérience totalement immersive.

Les expositions universelles sont souvent l’occasion pour un pays de briller par son savoir-faire. Pour l’exposition 2020 à Dubaï, la France sera représentée par l’œuvre de l’Atelier du Prado Architectes, le cabinet Celnikier & Grabli et le collectif SNAIK. Ce dispositif baptisé Lumière Lumières, est déjà en cours de construction.

La mobilité au cœur du projet

À travers sa participation, la France entend faire de la mobilité́ des Hommes, des biens, des territoires, des idées et des informations une question fondamentale à la résolution des enjeux de transitions, qu’ils soient technologiques, écologiques ou économiques. Autant de sujets pour lesquels elle s’appuiera notamment sur ses atouts dans le domaine du numérique.

 « Durant les 6 mois de l’Expo 2020 Dubaï, le Pavillon France va incarner la vision de la mobilité portée par nos institutions et nos entreprises publiques comme privées. Dans l’esprit de la Transition écologique et solidaire, il s’agira de démontrer comment le numérique et l’innovation servent à imaginer des solutions pour des villes et des territoires plus intelligents, plus agréables à vivre, mieux connectés », a souligné Élisabeth Borne, ministre en charge des Transports, lors de la pose de la première pierre, début mai.

Une expérience sensorielle

Érigée sur une parcelle de 4200m² au sein de l’espace Mobilité, cette œuvre veut offrir une expérience immersive aux visiteurs venus découvrir des expositions permanentes et temporaires. La lumière sera au cœur du dispositif, imaginé comme une oasis d’où émerge littéralement un baldaquin de lumière.

À l’intérieur, l’exposition permanente – déployée sur plus de 800 m2 – mettra en scène les atouts de la ville à la française dans une scénographie organique fusionnant son, lumière, parfum et matière.

Un dispositif respectueux de l’environnement

Décrit comme un dispositif innovant et durable, le pavillon sera construit selon les 3 piliers du bio-climatisme : une énergie renouvelable, des matériaux durables à travers un bardage multi-peaux isolant, avec en prime la mise en œuvre du principe d’économie circulaire.

Il est effectivement prévu qu’il soit démontable et réutilisable. Une charpente métallique permet la préfabrication des éléments en usine, limitant ainsi le temps de construction et les déchets engendrés. L’ensemble des assemblages est prévu boulonné pour faciliter le démontage et remontage de la structure.

Rendez-vous en 2020

Pour sa consommation d’énergie, il disposera notamment d’un toit et d’une façade recouverts de tuiles-écailles photovoltaïques. Le bâtiment deviendra alors quasiment autonome : plus de 80 % de l’énergie consommée sera produite par le soleil.

La construction du pavillon français durera 17 mois, jusqu’en septembre 2020. 25 millions de visiteurs, dont près de 70 % d’étrangers, devraient faire le déplacement jusqu’à Dubaï pour le visiter (entre autres), entre le 20 octobre 2020 et le 10 avril 2021.