Forexpo : les métiers du bois s’exposent à Mimizan du 22 au 24 septembre

Cette 26ème édition de Forexpo est placée sous le signe des métiers du bois qui mobilisent en France pas moins de 440 000 emplois et s’inscrit dans le plan de relance économique de la filière. 369 exposants ont réservé leur stand. Rendez-vous du 22 au 24 septembre, sur près de 40 000 m² de surface d’exposition, à Mimizan, en plein air.

La salon Forexpo se tient en plein coeur de la forêt des Landes © Forexpo

C’est la quatrième fois que Mimizan accueillera sur un site de 70 ha, au cœur du plus grand massif de forêt cultivée, ce salon quadriennal lancé en 1962 et qui a été rebaptisé Forexpo en 1990. Les conditions d’accueil en extérieur respectent les conditions sanitaires imposées par la Covid.

Pour le 30ème anniversaire du format Forexpo, 369 exposants (dont 17% étrangers et 500 marques internationales) sont attendus sur la boucle de 3 km qui constitue maintenant le traditionnel circuit de visite du salon. Près de 40 000 m² d’exposition sont répartis non plus sur 5 zones mais sur 6 : travail du sol et reboisement, exploitation forestière, transport et logistique, bois énergie, services.

En 2021, le 6ème pôle « travaux publics » regroupera tout le matériel de terrassement, voirie et manutention. Une arène de démonstration y sera adossée dont une partie sera intégralement dédiée aux machines « zéro émission ». Cette 26ème édition prévoit d’accueillir un visitorat toujours aussi nombreux, soit près de 30 000 personnes autour d’un sujet rassembleur, celui des métiers du bois.


Coronavirus - Salon Forexpo reporté

Forexpo met en avant les métiers du bois

Avec 16,5 millions d’ha de forêts, la France est la 3ème nation forestière de l’UE. La filière bois compte 60 000 entreprises et rassemble 440 000 emplois sur l’Hexagone : 51 000 salariés dans la gestion des forêts, l’exploitation forestière et la scierie, 236 000 salariés dans le travail du bois (panneaux meubles, papier, carton), 138 000 postes dans la mise en œuvre du bois (charpente, menuiserie, agencement). Elle offre surtout de nombreuses opportunités aux jeunes, quel que soit leur niveau d’études. Ce sont ces perspectives métiers que Forexpo a souhaité mettre en avant sur l’édition 2021.

Trop souvent méconnus des jeunes, les métiers du bois s’exposent à Forexpo. Ils offrent une large gamme de possibilités : depuis l’exploitation forestière qui donne l’opportunité aux amoureux de la nature de travailler en extérieur jusqu’aux bureaux d’études dont les designers conçoivent les meubles et maisons, en passant par la scierie et l’atelier du bois pour ceux qui aiment le contact direct avec la matière. Ces métiers, transformés grâce aux nombreuses innovations du secteur, connaissent le plein emploi et des évolutions de carrière rapides.

Composé à 80% de TPE de moins de 10 salariés, le secteur permet d’être autonome et polyvalent et de se mettre rapidement à son compte, un critère recherché par les jeunes actifs. Mais plus encore, la filière bois satisfait une motivation importante chez les jeunes qui est de travailler au cœur de la nature. En effet, le troisième baromètre Talents du Boston Consulting Group (publié en janvier 2020) fait apparaitre que parmi les secteurs privilégiés des jeunes dans leur recherche d’emploi, l’environnement arrive en tête avec 76% des votes et gagne chaque année des places.

Eric Dumontet, directeur du salon Forexpo

« Forexpo, c’est toute une équipe, un petit groupe qui en unissant ses compétences souhaite faire de ce salon le rendez-vous incontournable de notre filière. Pour cette édition, notre ambition est double : apporter plus de services aux exposants et visiteurs professionnels et ramener les femmes et les hommes au cœur de la sylviculture et de l’exploitation forestière. Malgré la mécanisation et l’innovation, la prise de décision restera toujours humaine face aux enjeux économiques et environnementaux. » Eric Dumontet, Directeur de Forexpo.

La filière bois, protectrice de l’environnement

Cette 30ème édition s’inscrit dans le Plan de relance économique de la filière qui prévoit entre autres : la réindustrialisation et/ou la consolidation des industries déjà présentes, les circuits courts, l’économie circulaire… Ce plan insiste sur la nécessité de planter davantage de forêts adaptées aux changements climatiques comme par exemple le pin maritime dans le Sud-Ouest, adapté aux sols et au climat.

Grâce à une exploitation durable et raisonnée, la forêt française se développe. Le bois est un matériau renouvelable et recyclable qui possède des atouts à chaque étape de son cycle de vie. Isolant thermique, il permet de réduire les dépenses d’énergie dans la construction

Advertisement
. A l’état naturel ou transformé, 1m3 de bois capture une tonne de CO2, rendant l’air plus sain. Enfin, pour 1kg de matière produite, le bois consomme 4 fois moins d’énergie que le béton, 60 fois moins que l’acier et 30 fois moins que l’aluminium (source : Onisep).

Les derniers articles par Rédaction Architecture Bois Magazine (tout voir)
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer