Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Immobilier : l’intérêt des acquéreurs pour les maisons bois «se confirme», selon Espaces Atypiques

Selon une enquête interne, réalisée par le réseau immobilier Espaces Atypiques, auprès de ses directeurs d’agence, l’intérêt des acquéreurs pour les maisons bois « se confirme ». Outre ses qualités esthétiques, ses valeurs environnementales séduisent, même si quelques réticences persistent.

Fondé en 2008 par Julien Haussy, passionné de design et d’architecture, Espaces Atypiques est le 1er réseau immobilier national spécialiste des biens atypiques.

Maison bois Troll Hus - Mork Ulnes Architects

Lofts, ateliers d’artiste, péniches, maisons d’architecte, différentes typologies d’habitats sont mises en vente dans ses agences. Parmi ces habitats, certains sont construits en bois :

« Contrairement aux idées reçues, les maisons en bois ne sont pas cantonnées aux alpages. Inspirées du design scandinave, elles offrent des formes douces, rappellent la nature et se révèlent spacieuses et lumineuses. Inspirées des cabanes de plages ou ostréicoles, elles apportent un esprit de vacances tout au long de l’année. De plain-pied ou étirées en hauteur avec un étage, elles s’ouvrent sur un toit-terrasse. Le bois est synonyme d’habitat sain en harmonie avec son environnement », souligne Julien Haussy, fondateur et dirigeant d’Espaces Atypiques.

La maison bois séduit pour son côté écologique

En 2020, le réseau d’agences immobilières a ainsi fait entrer près de 150 maisons en bois dans son portefeuille de biens à la vente « contre moins d’une centaine l’an passé, soit une hausse de +36% », précise Julien Haussy.

Des biens qui trouvent facilement preneurs, grâce à leurs nombreuses qualités. «Si l’intérêt des acquéreurs pour le bois se confirme, notamment pour ses qualités thermiques, hygromé­triques, écologiques, esthétiques, et le confort, la notion environnementale prend de l’importance», explique l’étude.

« De plus en plus d’acquéreurs sont sensibles aux énergies renouvelables, à l’éco-construction notamment », confirme Laurent Gaveston, directeur Espaces Atypiques Brest-Quimper.

Une sensibilité réelle pour ces enjeux qui prend parfois le pas sur des envies premières : « L’aspect éco-respon­sable du bois prend de plus en plus d’importance et parvient parfois à éclipser l’éloignement d’un secteur initial de recherche », affirme Kevin Weyhaubt, directeur associé Espaces Atypiques Alsace.

Or, inutile de mettre de côté ses besoins premiers après ses convictions, selon Sandrine Meunier, conseil­lère Espaces Atypiques Drôme-Ardèche. « Parfaite alliance entre écologie et confort, la maison d’architecte bioclimatique a de beaux jours devant elle.

L’entretien du bardage, frein à la vente

Certains, moins avertis, ne passent pas l’acte d’achat car ils émettent encore quelques réserves quant à l’usure et la détérioration de la couleur du matériau bois.

Maison en kit en madriers - Alaya Maisons Bois

« Dans le secteur de La Rochelle et Royan, nos biens en bois, le plus souvent des maisons aux architectures très contemporaines, sont de plus en plus bioclimatiques et soucieuses de l’environnement. Bon nombre de nos clients sont curieux de connaître les atouts d’une maison à ossature bois, mais peu franchissent le pas car il y a encore des idées reçues sur l’entretien de certains bardages », déplore Marlène Chabirand directrice Espaces Atypiques La Rochelle-Royan.

Beaucoup ignorent qu’il existe de multiples solutions pour avoir un bardage bois sans entretien ou presque. « Il existe différentes typologies de bois, et parmi elles, le bois peint et le très tendance bois brûlé, qui offrent tous deux d’excellentes résistances au temps ».

Immobilier bois : des ventes boostées par l’effet RE2020 ?

Écologique, esthétique, économique, tous ces aspects font du bois un choix matériau essentiel à la construc­tion des nouvelles maisons. «Une tendance qui ne fera que s’amplifier», parie Espaces atypiques. «D’abord, parce que la construction en bois, qui a la fiabilité d’un mode constructif ancestral, sûr et durable, séduit toujours plus de ménages à la recherche d’un habitat cosy, sain et écologique. Ensuite parce que des annonces récentes du Ministère de la Transition Écologique impose, d’ici 2030, la mise en vigueur de la norme environnementale RE2020 de façon quasi-systématique l’usage du bois dans la construction neuve ».

Sur tout l’Hexagone, la construction de maisons en bois a le vent en poupe. En témoigne une étude de l’Observatoire Économique de France Bois Forêt, publiée en juin 2019. En un an seulement, on observe une hausse de +49 % de constructions individuelles en bois (en secteur groupé) et +20 % en secteur diffus.

Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Les derniers articles par Claire Thibault (tout voir)
Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer