Suivez-nous !
 

Installer un poêle à bois : une solution qui a de l’avenir

Le chauffage est la dépense énergétique principale des français, à cause notamment de la hausse constante du prix du fioul et de l’électricité durant ces 30 dernières années, amenant les ménages à chercher des alternatives pour alléger leur budget. Dans le même temps, l’État incite (par des normes) et finance (par des aides) les ménages à se diriger vers une autre manière de se chauffer, plus écologique et durable. Même s’il reste encore majoritairement un chauffage d’appoint pour les périodes hivernales, le poêle à bois est revenu sur le devant de la scène et apparaît comme une bonne solution contemporaine pour se chauffer, malgré certaines limites.

Pourquoi investir dans un poêle à bois ?

Économique

L’efficacité des poêles à bois a très fortement augmenté ces dernières années et le label flamme verte, créé en 2010 en partenariat avec l’ADEME (agence de maîtrise de l’environnement), garantit un rendement énergétique supérieur à 75%. Les derniers modèles proposent une combustion plus longue, produisant plus de chaleur pour moins de matières premières consommées. Sa fonction de chauffage d’appoint permet d’ajuster le thermostat en hiver et de ne pas utiliser le système central pendant les périodes estivales. De plus, le bois est un combustible peu onéreux : en moyenne, trois fois moins cher que l’électricité pour produire autant de chauffage. Enfin, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt jusqu’à 30% du prix pour l’installation de ce type d’appareil, ainsi que des programmes d’aides pour la transition énergétique (prêt à taux zéro, subventions, etc.) si votre poêle possède le label flamme verte.
Le prix d’achat d’un poêle est relativement accessible, allant de 1000€ à 5000€ en moyenne. Retrouvez, chez notre partenaire, un dossier complet sur les tarifs pour l’installation d’un poêle à bois.

Écologique

L’utilisation du bois pour se chauffer a souvent été pointée du doigt, à tort, pour être un des facteurs responsables de la déforestation. Pourtant, la norme française bois de chauffage garantit un bois de qualité provenant de forêts gérées durablement et permet au poêle à bois d’afficher un bilan Carbone moindre que les énergies fossiles. Les améliorations technologiques permettent également de réduire fortement les rejets de CO2.

Simple d’utilisation, confortable et esthétique

Le poêle à bois se distingue par sa simplicité d’utilisation et d’installation. Une fois le système mis en place, les pannes sont très rares et l’entretien limité au nettoyage. La chaleur d’un combustible bois est inimitable et améliore indéniablement le confort de chauffe. Quiconque ayant déjà profité de la chaleur d’une cheminée ne peut qu’être d’accord sur ce point. De plus, son esthétique est très appréciée et apporte du cachet à la pièce dans laquelle il se trouve.

Chauffage poêle à bois

L’embarras du choix

La démocratisation du poêle à bois, ces dernières années, a amené les fabricants à proposer de nombreux modèles. Il existe par exemple des poêles à bois d’angle ou encastrables pour optimiser un espace réduit, ou encore des poêles à bois suspendus ou en fonte si l’esthétique est votre critère premier.

Quant au bois, vous n’aurez pas à aller le couper dans la forêt la plus proche ! Vous pouvez choisir le type de bois qui vous conviendra le mieux : bûches, bûches conditionnées ou encore granulés. De nombreux combustibles optimisés sont maintenant disponibles et faciles d’accès. De même, les modèles peuvent être plus ou moins autonomes, selon si vous souhaitez gérer votre combustion vous-même ou bien vous munir d’un système auto-régulé.

Les limites du poêle à bois

Une perte d’espace

Hormis les modèles encastrables, installer un poêle à bois nécessite d’avoir un espace conséquent dans une des pièces, dites “de jour”, de la maison. Cette problématique est sûrement l’un des plus gros freins pour les ménages. En effet, les options sont vite réduites : une cuisine est en général trop petite et un couloir trop étroit, la plupart des modèles ne pouvant pas être collé au mur, sans oublier qu’il a besoin d’une entrée et d’une sortie d’air. Le poêle à bois trouve donc naturellement sa place dans la pièce à vivre ou le salon pour des raisons techniques.

L’achat de matière première et la gestion au quotidien

Bien que de nombreux commerçants proposent des bûches conditionnées ou des sacs de granulés, l’achat, le transport et la gestion du bois peuvent être un frein à l’acquisition d’un poêle. En effet, nous sommes nombreux à avoir perdu l’habitude de devoir acheter et stocker une matière première pour se chauffer. Il est donc impératif d’être conscient, avant d’investir, qu’il faut régulièrement se fournir en bois et veiller à ce qu’il soit gardé au sec. Il est également nécessaire d’avoir un œil, de temps en temps, sur votre feu, particulièrement si vous utilisez un poêle à bûches.

Un chauffage majoritairement d’appoint

Le poêle à bois reste encore malheureusement un chauffage d’appoint, car il n’est pas adapté aux structures des maisons contemporaines, avec beaucoup de petites pièces. En effet, il est généralement placé dans la pièce centrale de la maison mais ne permet pas toujours de chauffer les étages ou les pièces les plus éloignés de sa chaleur.

La réglementation française, à travers sa norme RT2012, indique que le poêle à bois manuel ne peut pas être considéré comme le système principal de chauffage d’une maison. Seuls les systèmes automatisés le peuvent, s’ils chauffent efficacement la maison toute l’année. Pour plus de précisions, nous vous invitons à consulter cette page : https://www.flammeverte.org/conseils-pratiques/chauffage-au-bois-RT-2012

Cependant, la futur norme RT2020 devrait favoriser et inciter davantage l’installation et l’utilisation de poêle à bois, car l’utilisation d’énergie non-fossile est en train de devenir une priorité. Acquérir un poêle est donc un investissement d’avenir car le bois aura sans aucun doute une place importante dans le futur mix énergétique des ménages.

Partager sur
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.