Suivez-nous !
 

Les planchers chauffants/rafraîchissants séduisent de nouveau

Après un début d’année 2016, en forte baisse, dans la continuité de 2015, le marché des planchers chauffants/rafraîchissants basse température (PCRBT) retrouvent le chemin de la reprise. Analyse de Cochebat, syndicat national des fabricants de composants et de systèmes intégrés de chauffage, rafraîchissement et sanitaires.

Début 2016, la baisse était de – 15 % sur le marché des PCRBT. Mais le marché a rattrapé de 5 points en fin d’année, pour se placer autour de – 10 % de recul par rapport à 2015, confirmant une progression des ventes.

« Le PCRBT suit logiquement, avec un décalage, les évolutions du marché de la construction de maisons individuelles (entre 80 et 85% des ventes) et progresse sur les marchés du tertiaire et du collectif », souligne Cochebat.

Le marché de l’Hydrodistribution (alimentation sanitaire et distribution des radiateurs) suit également une progression, poussé notamment par le multicouche qui poursuit sa croissance à deux chiffres. « Porté par la reprise dans le second œuvre, il devrait continuer à croître en 2017 », avance Cochebat, qui est présent sur ce marché avec plus de 76 % de représentativité de ses adhérents, de la PME à l’https://www.depannage-plombier-amb.fr/depannage-plombier-paris-12eme/

«Compte tenu de sa pénétration encore restreinte sur le marché français, au regard des solutions historiques, le multicouche a encore un beau potentiel de développement », ajoute le syndicat.

Enfin, pour le PEX (polyéthylène ayant subi une réticulation, dans le but d’améliorer, entre autre, sa résistance aux hautes températures), le syndicat note que les tubes vendus pré-fourreautés dépasse pour la première fois les ventes de tubes nus. Cela « traduit le développement des bonnes pratiques sur les chantiers vers des solutions de qualité, prêtes à l’emploi », explique la direction de Cochebat.

« Dans ce contexte, les perspectives 2017 sont encourageantes, vers une tendance positive pour le marché du PCRBT, et notamment pour les adhérents de Cochebat qui récoltent le fruit des innovations et de leur prescription de ces dernières années (régulation certifiée eu.bac, étude sur le gain de CEP…) », affirme le syndicat, qui précise que la certification Certitherm est également « un atout » dans le choix des solutions.

Le syndicat Cochebat représente 77 % des boucles de plancher chauffant vendues en France et 52 % des dalles isolantes.

Texte : Claire Thibault – Photo : Acome

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.