Suivez-nous !
 

Maison bois passive

Première construction passive et deuxième maison bois pour le constructeur bourguignon Val de Saône Bâtiment, spécialisé dans la qualité et la performance énergétique des maisons individuelles.

L’entreprise, qui fête ses 30 ans cette année, a réalisé sa première habitation labellisée BBC-Effinergie® fin 2009. Depuis, d’autres maisons labellisées ont vu le jour; la dixième est en cours de certification. Pour aller plus loin dans sa démarche environnementale, Val de Saône Bâtiment a pris, depuis peu, une nouvelle orientation, en s’investissant aussi dans la construction en ossature bois.

 

 

Stimulée par une première maison bois labellisée BBC-Effinergie® en 2010, l’entreprise s’est lancée dans l’élaboration d’un habitat encore plus performant : une maison passive, résolument écologique, conçue pour concilier respect de l’environnement, design et confort de vie. L’habitation est destinée à un couple dont les enfants sont déjà grands. Très motivé par la construction bois et les performances d’un habitat passif, il envisage une maison de plain-pied avec un toit plat dont l’intérieur sera occupé par une grande pièce à vivre, trois chambres et une salle de bain. Au fil des échanges entre l’entreprise et ses clients, le projet aboutit à une habitation rectangulaire de 100 m² accolée à un garage-atelier.

 

 

Intégralement habillée d’un bardage horizontal en douglas, sa forme longue et épurée est animée par de grandes baies vitrées au sud et de petites ouvertures au nord ; toutes sont en bois et en triple vitrage. Sa compacité est allégée par l’apport d’une pergola brise-soleil, sur la façade sud. Végétalisé au-dessus de la partie habitation, le toit-terrasse permet de récupérer les eaux de pluie dans une grande cuve enterrée de 4000 litres. L’eau récoltée alimente les sanitaires et participe à l’arrosage du jardin. Toute la réflexion sur la conception de la maison s’inscrit dans une démarche environnementale : son orientation bioclimatique afin d’éviter les déperditions de chaleur ; le choix des matériaux (bois, ouate de cellulose, toiture végétalisée…) ; la mise en œuvre du chantier… mais aussi le choix de l’électroménager classé A ou A+, l’éclairage de type fluo compact ou leds.

 

 

On dit d’une maison passive qu’elle doit, avant tout, être bien isolée au point de pouvoir être dispensée de chauffage, ou presque puisque sa consommation d’énergie doit être inférieure à 15 kWh/m².an. Bien qu’ayant prévu l’installation d’un poêle à granulés, les propriétaires ont décidé de tester leur habitation et de traverser l’hiver dans un volume uniquement tempéré par son isolation, la circulation d’air de la VMC double flux et, bien sûr, les apports solaires. Vivement le printemps ?

 

 

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.