Maison en bois victorienne jardin

Maison en bois victorienne

Prolonger une maison en bois victorienne, c’est lui offrir un nouvel angle de vue, plus de lumière, avec des espaces intérieurs moins chargés et plus fonctionnels.

Maison en bois victorienne

Maison en bois victorienne jardin

Détour par la banlieue d’Albert Park, à Melbourne, pour découvrir cette transformation design, imaginée par l’architecte Thomas Winwood. Située à un angle de rue, cette maison fait partie du patrimoine de l’époque victorienne. Marquée par différents styles, cette architecture d’origine anglaise se repère essentiellement à ses ornements et ses toits pentus.


Espace de vie contemporain

Cette maison arborait, entre autres, des pignons ornés, des garde-corps en fer peints, un porche enveloppant l’entrée…

Maison en bois victorienne cuisine
Advertisement

En prime, une tourelle qui attirait immanquablement le regard vers le haut. « Le défi consistait à retravailler l’arrière de la maison pour offrir de espace de vie contemporains, améliorer la connexion avec le jardin, tout en maintenant une continuité de l’espace, des proportions et de la masse de la maison d’origine“, indique l’architecte Thomas Winwood.

La nouvelle façade curviligne, en bois, de teinte foncée, prolonge la ligne originelle de la maison. Comme une ombre projetée de la maison d’origine, l’extension prend ainsi une place discrète dans ce petit jardin.


Intérieur contemporain

Elle abrite la nouvelle cuisine contemporaine, en bois et marbre, auparavant mal orientée, à l’arrière de la maison. Grâce à des baies vitrées, plus larges, elle profite en même temps que l’espace salle à manger, de la lumière du soleil tout au long de la journée.

Maison en bois victorienne salle à manger

Un nouveau puits de lumière au-dessus du bureau et dans la salle de bains apporte un éclairage supplémentaire dans les zones les plus sombres de la maison. Un nouveau toit en ardoise et un vaste plancher mis en œuvre dans toute la maison relient les parties anciennes et les nouvelles, créant un seul logement hautement fonctionnel.


Le choix de matériaux de qualité, associés à de multiples détails soignés, souligne l’importance de mettre en valeur l’artisanat.

Maison en bois victorienne extérieur

FICHE TECHNIQUE

Architecte*Winwood Mckenzie Architecture et Kontista & Co
Localisation : Albert Park, Melbourne (Australie) 
Année de construction : 2014
Surface habitable : 263 m2
Prix : NC
Système constructif : Façade bois ITE sur existant, entreprise Woodform Architectural
Revêtement : Bardage Expression 69 x 19 mm, profil Sorrento, en Eucalyptus moucheté, teinté noir, huile de finition Danish Oil
Isolation : Dalle : NC
Murs : Laine de verre Knauf Earthwool® R2
Toit : Laine de verre Knauf Earthwool® R5 Cloisons : Laine de verre Knauf Earthwool® R2 
Chauffage/EnR : Chauffage hydronique gaz 
Menuiseries : Chêne, double vitrage, sur-mesure


Texte : Claire Thibault – Photos : Emily Bartlett

Advertisement
Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer