Métiers du bois : le réseau Combles d’en France recrute

Alors que les métiers du bois ont des difficultés à recruter, une journée portes ouvertes organisée le 16 juin invite le grand public à découvrir les emplois disponibles dans le réseau professionnel Combles d’en France.

Les métiers du bois font leur promotion, dans le réseau Combles d’en France. À l’occasion de journées portes ouvertes #LesGestesDuCharpentiers, le grand public est invité à découvrir les métiers et les offres d’emploi du secteur.      

« L’idée remonte à septembre 2017 avec la parution d’une enquête Pôle Emploi présentant le “Top 10 des recrutements difficiles”. Dans celle-ci, le métier de charpentier bois arrivait en seconde position ! » Cette information venait corroborer le ressenti terrain et les échanges entre les membres concernant la difficulté à recruter des apprentis. Une étude officielle appuyait le constat : il fallait agir », souligne Christian Marquis, PDG de Combles d’en France.

Ce réseau professionnel compte 30 entreprises de charpente, couverture et menuiserie, spécialisées dans l’aménagement des combles perdus et des surélévations. Le 16 juin, plusieurs d’entre elles proposeront des postes d’apprentis et/ou de salariés, dans différents métiers : charpentiers, couvreurs, mais aussi chefs d’équipes, conducteurs de travaux, responsable d’atelier, bureaux d’études…

Ces fonctions dans l’entreprise seront mises en avant par des animations permettant, soit de manipuler très succinctement les outils (dans un cadre sécurisé) soit de voir comment ils sont utilisés. Des circuits de visite atelier / bureaux seront organisés par groupes, afin de conférer à l’ensemble un côté ludique.

© Combles d’en France

Les nouvelles technologies ne seront pas en reste avec la présentation de l’outil de réalité virtuelle “MyComble”, plusieurs “live” sur les réseaux sociaux et l’explication des eurocodes, illustrée par le logiciel Logicombles.

Des industriels comme Legrand ou Velux seront également présents afin de présenter les innovations de la filière, notamment en matière d’objets connectés.

« Il y a une véritable noblesse attachée à nos métiers du bois. Tout d’abord, on construit de ses mains, pour un ouvrage qui doit durer dans le temps. Et quand on travaille sur une charpente avec l’objectif d’augmenter l’espace à vivre d’une maison, on est dans le concret, pas dans le virtuel ! Par ailleurs, on partage de belles valeurs, propres au métier, telles que l’autonomie et le travail d’équipe et rares sont les professions qui offrent à la fois un contact direct avec les clients et un renouvellement permanent du cadre de travail : tout cela est très valorisant pour nos compagnons », conclut Christian Marquis.

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.