Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Nantes, la ville du bois

Nantes avait déjà son éléphant et son carrousel des mondes marins, la ville aura désormais son perchoir à cigognes. Réalisé par le plasticien japonais Tadashi Kawamata, ce belvédère devrait être ouvert au public en 2019.

Un nid de cigognes en attendant l’arbre aux hérons. Alors que le projet du collectif des Machines de l’île n’est pas prévu avant un moment, la métropole de Nantes a confié à Tadashi Kawamata, un plasticien japonais spécialisé dans le bois, la réalisation d’un belvédère sur les bords de Loire. Situé juste en face de l’île de Nantes et Trentemoult, le perchoir de l’Hermitage sera ouvert au public gratuitement en 2019 et proposera divers points de vues sur les berges de la Loire.

L’artiste a choisi d’utiliser du Mélèze gris pour la résille du nid ainsi que la palissade. La structure porteuse sera elle constituée d’une “essence visuellement proche du Mélèze”. Ces essences ont été choisies pour se fondre dans le paysage nantais. Les travaux devraient coûter 868 000€ HT. L’œuvre s’inscrit dans le grand projet d’aménagement du parcours des coteaux et répond à un des 30 engagements pris lors du grand débat “Nantes, la Loire et nous”, celui visant à faciliter l’accès à la Loire.

Texte : Pierre Barbet – Photo : DR Le Voyage à Nantes

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer