Un manteau isolant en bois pour un collège en Loire-Atlantique

Grâce à un mur-manteau isolant revêtu d’un bardage bois, le collège du Galinet à Blain retrouve du confort. LCA Construction Bois revient sur ce chantier de rénovation thermique, livré lors de la dernière rentrée scolaire.

Le collège de Blain bénéficie de plus de confort grâce à la mise en oeuvre d'une isolation thermique par l'extérieur © urbanmakers

Bâti en 1969, le collège Galinet est – ou plutôt était – ce qu’on appelle une “passoire thermique”. Très énergivore, l’établissement scolaire vient de faire l’objet d’une réhabilitation globale pour retrouver du confort, été comme hiver.

Menés par LCA Construction Bois, les travaux se sont concentrés sur la façade avec la réalisation d’un mur-manteau en bois, enfermant de la laine de roche.

« Ce dernier comprend l’habillage des façades sur leur face extérieure – composé de caissons en bois préfabriqués en atelier intégrant l’isolation – et les nouvelles menuiseries extérieures en aluminium », explique LCA Construction.

Des lames de Robinier et des caissettes métalliques pour bardage

Les caissons ont été assemblés sur l’ensemble des façades et revêtus de lames de bardage bois (essence Robinier) au rez-de-chaussée et d’un bardage en caissettes métalliques aux tonalités bronze sur les étages.

Le logement de fonction, situé à l’entrée, a quant à lui été traité différemment avec un bardage métallique en écailles, aux tonalités bronze et champagne.

La composition des façades déploie enfin une stratégie solaire sous la forme d’une façade filtrante avec la mise en œuvre de troncs planés en robinier. Ce dispositif évoque un univers forestier et naturel, en adéquation avec son environnement puisque l’établissement se trouve à proximité de la forêt du Gâvres. La mise en scène est ludique, elle cherche à provoquer des émotions, elle puise dans l’expérience sensible de chacun.

Après travaux, le collège a réduit sa consommation énergétique de plus de 60 %. « L’objectif programmatique était d’atteindre, à minima, le niveau “BBC rénovation 2009” tel que défini par l’arrêté du 29 septembre 2009 pour les bâtiments dont les façades et les toitures sont isolées lors des travaux (bâtiments A, C et G). Il s’agit donc d’obtenir, après travaux, un coefficient conventionnel de consommation Cep ≤ Cepréf-40% d’après les règles de calcul ThCE-Ex », rappelle l’entreprise LCA Construction Bois.

Apres travaux, le collège du Galinet obtient la labélisation BBC Rénovation, pour ses bâtiments A et C.

Le mur-manteau du collège de Blain est recouvert d'un bardage en Robinier et cassettes métalliques

Un manteau isolant en bois de Robinier

Pour ce projet, le choix du bois s’est porté sur le Robinier (Acacia). Il s’agit d’une des rares essences européennes admise naturellement en classe 4, à l’état brut et sans aucun traitement chimique.

Un matériau imputrescible qui résiste donc parfaitement aux différents types d’attaques pouvant affecter le bois (insectes, champignons parasitaires, intempéries…). Cette essence est donc idéalement adaptée aux ouvrages extérieurs qui sont soumis à l’humidité et aux agressions liées à l’environnement et la météo. Sa longévité est de 25 à 40 ans quand il est en contact avec le sol et peut même aller jusqu’à 80 ans s’il n’est pas en contact direct. En milieu sec, il peut atteindre 500 à 1000 ans.

Enfin, outre ses propriétés intrinsèques, cette essence présente un autre avantage : sa disponibilité locale. En effet, les forêts du Grand Ouest sont très riches en acacia.

Les travaux comprenaient également la réorganisation de l’espace restauration ainsi que l’extension de la salle de restaurant. L’ensemble s’est déroulé en site occupé.

Aujourd’hui, 735 élèves ainsi que le personnel du collège profite de meilleures conditions de travail. LCA Construction Bois signe ici sa 4e opération de rénovation énergétique.

Le collège de Blain rénové avec un manteau isolant en bois, une ITE

Les chiffres clés :

  • 2 400 heures passées en bureau d’études
  • 15 collaborateurs sur le projet
  • 9 mois d’intervention de juillet 2020 à avril 2021
  • 2 100m² de MOB
  • 500m² d’ITE
  • 1 250m² de bardage robinier
  • 393 menuiseries extérieures aluminium posées en atelier
  • 1,9M d’euros investis dans le chantier
  • 245m² d’extension sur le restaurant scolaire

            Texte : C.T –  Photos : © urbanmakers

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer