Mixité bois et biosourcés: l’Académie du Bois forme aux métiers du futur

Encouragée par la RE2020, la mixité des matériaux bois et biosourcés s’invite dans les modes constructifs de demain. L’offre de formation des professionnels s’adapte. Trois nouvelles formations sont dispensées au sein de l’Académie du Bois et de la mixité des matériaux.

Les alternants de la première promotion "Monteur en structure bois et mixité des matériaux" de l'Académie du Bois à Massy

La première promotion vient d’être lancée officiellement en décembre, en Île-de-France. Elle a débuté par la session “Monteur en structure bois et mixité des matériaux”, suivie par 14 alternants. Ce cursus polyvalent est d’une durée d’un an, à l’issue de laquelle les alternants bénéficieront d’une qualification professionnelle. La formation complète fera l’objet d’un dépôt de titre professionnel fin 2022.

Elle est actuellement dispensée par “L’Académie du bois et de la mixité des matériaux”, au sein du lycée Gustave Eiffel à Massy. Lauréate du Booster bois biosourcés, cette filière de formation est le fruit d’un partenariat entre Bouygues Bâtiment France Europe et son pôle d’expertise en construction bois WeWood, ainsi que le Centre Gustave Eiffel. Ils ont également œuvré en partenariat avec Humando, spécialiste de l’insertion et l’institut technologique Bois FCBA.

Cette Académie proposera ainsi trois niveaux de formation, en alternance, dès 2022/2023 :

  • Monteur en structure bois et mixité des matériaux (Niveau III)
  • Bac Pro Technicien constructeur bois (niveau IV)
  • BTS Système constructif bois et Habitat (Niv V)

Ce BTS sera complété, à terme, par une licence professionnelle.

La mixité bois biosourcés : le futur du BTP ?

Il s’agit de la première  filière  française  de  formation  dont  l’objectif  est  de  développer  une  offre  de  l’infra-bac  au  bac+5  articulant compétences bois et matériaux biosourcés (paille, chanvre, terre crue…), béton et acier.

Avec l’entrée en vigueur de la RE2020 ce mois-ci, de nouvelles opportunités voient le jour pour les acteurs de la filière. Parmi les leviers à actionner afin de répondre aux enjeux climatiques et de satisfaire les besoins de logements et d’équipements, s’impose le développement de nouveaux modes constructifs mixtes qui associent le bois, les matériaux biosourcés et des matériaux plus classiques comme le béton et l’acier.

Cette transition du secteur suppose la maîtrise de nouvelles compétences, pour l’ensemble de la filière, des artisans aux majors du BTP. Or il n’existait jusqu’à ce jour aucune formation spécifique, que ce soit en région Île-de-France ou à l’échelle nationale, pour répondre  aux  enjeux des constructions mixtes et ainsi satisfaire les demandes croissantes des maîtres d’ouvrage publics et privés. 

Les alternants de la première promotion "Monteur en structure bois et mixité des matériaux" de l'Académie du Bois

Une conception et une construction de rupture

« Le recours au bois et aux matériaux biosourcés implique une véritable rupture dans notre façon de concevoir et construire des bâtiments. Les utiliser, c’est nécessairement favoriser l’émergence de nouveaux métiers et de nouvelles compétences d’ores et déjà en tension. L’Académie du bois et de la mixité des matériaux, que nous sommes fiers de porter avec nos partenaires, est le fruit d’une démarche transversale et collective au service de l’ensemble de la filière. Mais, au-delà d’apporter une réponse crédible aux enjeux de raréfaction et de transformation des compétences, elle est également vecteur de modernisation et d’attractivité pour tout un secteur», souligne Fabrice Denis, Directeur Construire Autrement de Bouygues Bâtiment France Europe.

Différentes sessions seront lancées par le biais de l’insertion professionnelle. Elles ambitionnent de faire montrer en compétences les Compagnons des métiers traditionnels, de former de nouveaux talents polyvalents ; mais aussi créer des parcours d’insertion durables et inclusifs.

« Avec l’essor des nouveaux modes de construction, il nous a semblé important d’accompagner les entreprises de toutes tailles dans l’émergence de nouveaux métiers et contribuer ainsi à la montée en compétences de leurs collaborateurs et à l’insertion  professionnelle », indique Christian Haraux Directeur du Centre Gustave Eiffel.

Une plateforme pédagogique unique a été créée au sein du lycée professionnel Gustave Eiffel à Massy (91), pour proposer sur un même site les phases de formation et d’expérimentation par le travail.

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer