Un plafond en bois massif ondulé pour une église paroissiale

Ce plafond en bois massif a été réalisé par Hunter Douglas Architectural, spécialiste des plafonds acoustiques et architecturaux. Il orne, depuis l’été dernier, la chapelle de l’église paroissiale Nuestra Señora de los Dolores, à Madrid.

Ce plafond en bois ondulé sur-mesure et design offre une nouvelle modernité toute symbolique à cette chapelle madrilène.

C’est en plein confinement, durant l’été dernier, que le spécialiste des produits architecturaux Hunter Douglas Architectural l’a livré. Un projet peu commun pour l’entreprise. Francisco Dominguez Garcia, responsable commercial chez Hunter Douglas Espagne, explique : « c’était seulement la seconde fois que nous livrions un plafond pour une église. »

Le nouveau plafond a été installé dans le cadre de la rénovation de la chapelle. Située à l’intérieur de la résidence sacerdotale de San Pedro, elle forme, avec la paroisse de Nuestra Señora de los Dolores, un complexe datant de 1902.

La résidence et la paroisse appartiennent toutes deux à la Congrégation de San Pedro Apostol.

Une rénovation pour plus de confort

Le but du projet de rénovation visait à fournir aux prêtres résidents une chapelle digne d’une vie de service. Elle devait à la fois être agréable pour le personnel, les congréganistes et tous les visiteurs.

L’objectif était notamment de la rendre plus accessible et plus sûre d’utilisation. L’installation électrique, l’éclairage et le chauffage ont donc été entièrement rénovés.

Le faux plafond en bois massif participe à ces améliorations. Il permet à la fois de perfectionner l’acoustique et d’intégrer aisément des solutions d’éclairage.

Pour la congrégation, il s’agissait également de magnifier l’édifice. Il devait apporter, à sa manière, sa contribution à l’art liturgique du diocèse et à la spiritualité du lieu. La congrégation recherchait une certaine « beauté pour les sens », tout en gardant une belle harmonie avec les autres éléments de la chapelle.

Plafond en bois massif : une « beauté pour les sens »

« Nous avons été choisi, car l’architecte (cabinet d’architecture JGB Arquitectura) souhaitait un plafond en bois massif réalisant des ondulations particulières, et nous étions les seuls à pouvoir le créer », souligne Francisco Dominguez.

Pour le réaliser, Hunter Douglas Architectural a a fourni 70 m2 de plafond grille en bois de Pin européen. Il a également créé trois différents types de courbes, avec des grilles composées de lames de 90 mm de hauteur et 20 mm de largeur, espacées de 75 mm entre elles.

En matière de teinte, le bois du plafond est de la même couleur que celui des bancs et du pupitre. Le tout, en harmonie avec les teintes présentes sur les murs qui ont été repeints. Les éclairages, ainsi que la peinture blanche sur certains pans de murs, apportent une certaine lumière au lieu ; faisant écho à la lumière symbolique.

Pour la congrégation, le bois des bancs, ainsi que le bois ondulant au plafond, symbolisent le parcours que l’homme effectue par la main de Dieu. L’ondulation rappelle également les vagues peintes sur l’un des murs et représentant une scène religieuse, dans laquelle Saint Pierre est secouru de la noyade par Jésus.

Advertisement

Hunter Douglas Architectural a ainsi participé à une rénovation hautement symbolique pour toute une communauté.

Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer