Suivez-nous !
 

Quelles piscines pour cet été?

Il se construit, en moyenne 200 piscines par jour en France. Avec 1,65 million de bassins1installés à travers le territoire (Corse et Dom Tom y compris), la France est le 1erparc de piscines privatives d’Europe, le 2émedans le monde, derrière les Etats-Unis.

Mais saviez-vous que la qualité de nos piscines est issue d’un savoir-faire 100% hexagonal, et que la renommée de cette « french touch » franchit, chaque année un peu plus, les frontières? C’est ainsi qu’en 2011, la profession a réalisé 20% de son chiffre d’affaires à l’export. Fort de ce succès, les professionnels de la filière, réunis au sein de la FPP2, ont décidé, fin 2012, de donner encore plus de visibilité à leur démarche qualité. L’excellence passe désormais par le tout nouveau logo PROPISCINES®, 1èreétape d’une démarche qualitative à plusieurs niveaux.

Côté matériaux, il semblerait que deux produits soient particulièrement prisés : la coque polyester et le bois dont le marché n’en finit pas de progresser. 

La piscine coque

En 2011, sur 70 000 bassins vendus, 12 000 étaient des coques. Ce succès repose à la fois sur la facilité de pose, moins d’une semaine entre le terrassement et la mise en eau pour un bassin enterré, et la pérennité du produit (garantie décennale). Le moulage d’un seul tenant du bassin garantit l’étanchéité de la piscine. Mais, attention, étanchéité ne signifie pas rigidité ; et c’est en cela que réside la faiblesse du bassin coque. Chaque fabricant a sa recette, mais le nombre de strates de résines et de fibres de bois ne fait pas tout. La rigidité de la forme nécessite d’utiliser, soit des raidisseurs soit, une plaque de renfort continue glissée entre les strates de produits. Cette formule a pour effet de supprimer les risques de déformation et d’éventuel éclatement dus aux poussées extérieures. En matière de pose, la coque, tout comme la piscine bois, est soumise à une tendance de plus en plus appréciée, celle de la semi-enterrée : cette légère surélévation la rend moins facile d’accès aux feuilles et à la poussière qui se dépose en continu sur la plage. Et comme pour la piscine bois, sa constitution et sa légèreté lui permettent même d’être installée sur/dans un terrain en pente. De tels aménagements, souvent extrêmement bien paysagés apportent une plus-value indéniable au jardin.

La piscine bois

Quant à la piscine bois, elle est la grande tendance du moment. Elle s’intègre idéalement dans un jardin, encore mieux lorsqu’elle est accompagnée d’une terrasse également bois. La piscine bois est essentiellement en pin classe 4, avec un revêtement de finition liner, ou une membrane en PVC armée. Très demandée en kit à poser par le client lui-même, la piscine bois affiche un temps de pose limité, une grande modularité, et une adaptabilité tout-terrain. 

Le prix

Hors coût de terrassement et aménagements de confort, le budget correspondant à l’achat d’un bassin bois n’a rien à voir avec la somme consacrée à une piscine coque. Le prix d’un bassin bois non aménagé de 7m/4m tournera autour de 6500€, autour de 11000€ pour une coque. Bien évidemment, il faut tenir compte de la longévité des matériaux, de celle du liner (inexistant en piscine coque) et du coût de son renouvellement (environ 1000€ hors pose), comparer les systèmes de filtration et surtout s’adresser à un constructeur dont le service après-vente ne laissera pas à désirer.

Sécurité piscine

Depuis le 1er janvier 2004, dès la mise en eau, les piscines privatives, enterrées ou semi-enterrées, non closes, situées en plein air, à usage individuel ou collectif, doivent être munies d’un dispositif de sécurité aux normes visant à prévenir le risque de noyade d’enfants de moins de cinq ans .Les équipements nécessaires sont une barrière de sécurité, une alarme sonore de piscine, une Bâche piscine souple ou rigide et un abri de piscine entièrement fermé.

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.