Rénovation énergétique : France Rénov’ entre en scène

Pour leurs travaux de rénovation énergétique, les Français vont pouvoir compter sur un nouveau service. La plateforme web France Rénov’ vient d’être officiellement lancée, ce mercredi. Avec elle, plusieurs promesses pour les aider à rénover leur habitat, tout en bénéficiant d’aides financières. Détails.

« C’est une belle ambition, au service de tous les Français », s’est félicitée Emmanuelle Wargon, ministre en charge du Logement, à l’occasion du lancement officiel, ce mercredi 12 janvier, du service France Rénov’.

Le service France Rénov' doit aider les Français pour leurs travaux de rénovation énergétique

France Rénov’ pour simplifier le parcours de travaux

La plateforme web, mise en ligne début janvier, doit permettre de simplifier et massifier les aides à la rénovation énergétique en 2022. « Plus qu’un nom, c’est un nouveau service public pour mieux rénover l’habitat. Derrière, il n’y a pas que l’État, c’est une nouvelle marque de guichets, co-financée par les CEE et les collectivités locales, notamment les Régions (à l’exception de l’Île-de-France) et pilotée par l’Anah », a souligné Emmanuelle Wargon.

Les particuliers pourront y trouver des informations utiles sur la rénovation de l’habitat. Afin d’identifier plus facilement les aides financières, comme MaPrimeRénov’, ils bénéficieront d’un outil de simulation. À leur disposition également, un annuaire des artisans qualifiés RGE (Reconnus garants de l’environnement).

Rénovation énergétique : un guichet unique

Sur le terrain, cela se traduit par un guichet unique pour s’informer : les “Espaces Conseil France Rénov'”. Ce réseau fusionne ainsi les anciens Espaces Conseil FAIRE et les Points rénovation information de l’Anah (PRIS).

Le territoire sera couvert par 450 guichets uniques, qui emploieront plus de 1000 conseillers pour informer et aider les ménages dans leur parcours de travaux. Le gouvernement souhaite, de fait, une « augmentation rapide du nombre de conseillers pour accompagner plus en 2022».

Un interlocuteur privilégié

En effet, l’une des nouveautés de France Rénov’ est de proposer un interlocuteur privilégié pour chaque ménage : “Mon Accompagnateur Rénov’”. « Au-delà du conseil et de l’information, les Français auront la possibilité d’être accompagnés par quelqu’un qui viendra chez eux pour leur expliquer comment faire leurs travaux », a expliqué la ministre.

Cet Accompagnateur Rénov’ assurera plus particulièrement le suivi des projets les plus ambitieux sur les aspects :

  • techniques, comme le choix des travaux,
  • administratif et financiers, notamment pour mobiliser les aides financières disponibles,
  • social, pour accompagner les ménages les plus fragiles.

Dans un premier temps, ce sont les opérateurs de l’Ahah et des Espaces Conseils France Rénov’ actuels qui s’occuperont de cette accompagnement individuel.

« Les 1000 conseillers de l’ex-réseau FAIRE et et les 2000 à 2500 personnes dans les programmes de l’Anah et des collectivités territoriales » , chiffre, à la louche, Emmanuelle Wargon.

« Le décret d’application de la loi Climat Résilience, devrait sortir dans les prochaines semaines ou prochains mois. Il permettra d’agréer des acteurs complémentaires, à partir du 1er janvier 2023, dans un souci de neutralité et de qualité de l’accompagnement. Je ne peux m’engager sur un calendrier plus précis, car il nous faut prendre le temps de la concertation avec les professionnels, architectes et urbanistes, et avec une fin de mandature qui approche, le calendrier est très resserré ».

Ce décret devrait permettre de définir la qualification professionnelle nécessaire pour devenir Accompagnateur Rénov’. Il s’agit de recruter des professionnels qui délivreront des conseils neutres, gratuits et personnalisés.

Enfin, les particuliers disposent d’un numéro de téléphone national unique (0 808 800 700) pour joindre ces conseillers France Rénov’.

Un prêt “Avance Rénovation”

Par ailleurs, le montant des travaux qui ne sera pas couvert par MaPrimeRénov pourra faire l’objet d’un prêt bancaire. Le prêt “Avance Rénovation” permettra d’aider les propriétaires à payer le reste à charge. Il est d’ores et déjà négocié avec les réseaux bancaires La Banque Postale et le Crédit mutuel. D’autres établissements bancaires seront invités à proposer ce même type de prêt.

Les ménages pourront rembourser les intérêts au fil de l’eau, tandis que le remboursement du prêt pourra attendre la vente « en moyenne 8 ans » selon la ministre, ou la transmission du bien aux ayants droits.

Rénovation énergétique : « Faire mieux en 2022 »

« La rénovation est une politique publique gagnante, à la fois pour le confort des Français, leur pouvoir d’achat dans un contexte de hausse des prix de l’énergie, et au service de la lutte contre le réchauffement climatique par la réduction des émissions de gaz à effets de serre », a rappelé Emmanuelle Wargon.

La ministre chargée du Logement a rappelé l’engouement suscité en 2021 par la nouvelle aide Ma Prime Rénov’. En 2021, le dispositif a reçu 764 000 demandes, 658 000 dossiers ont été acceptés et 380 000 payés.

« En 2016, ce sont 70 000 dossiers de rénovation qui trouvaient une traduction concrète. Cinq ans plus tard, on en est à 700 000 dossiers. Il faut mesurer le chemin parcouru, c’est de l’activité pour les entreprises et, pour les Français, une facture d’énergie moins lourde à la fin »

Advertisement
, a rappelé Thierry Repentin, président de l’Anah. Et d’escompter « faire mieux en 2022, en engageant plus de 800 000 dossiers ».

Advertisement
Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer