Revêtement intérieur : lambris vs plaques de plâtre

Pour le revêtement intérieur, faut-il opter pour du lambris ou des plaques de plâtre ? Telle est la question à se poser lorsqu’il s’agit d’habiller les murs intérieurs de sa maison. Ces deux revêtements possèdent des caractéristiques qui leurs sont propres. Celles-ci devraient vous aider à faire un choix.

Le lambris : un élément décoratif incontournable

À l’origine, le lambris bois est utilisé pour camoufler un mur en mauvais état. Aujourd’hui, posé sur une ossature bois secondaire, il participe pleinement à la bonne isolation des murs.

De plus, la multiplication des finitions en font aujourd’hui un élément décoratif dont il serait dommage de se priver !

Il existe plusieurs types de lambris :

  • bois
  • revêtu c’est-à-dire MDF (panneau de fibre de bois) ou composite
  • PVC

Revêtement intérieur : le lambris revêtu composite

Le lambris revêtu correspond à un lambris prêt-à-poser. Il est fabriqué à partir d’un support aggloméré recouvert de papier mélaminé et n’est donc pas constitué de bois massif. Il peut prendre différents aspects imitant parfaitement diverses essences de bois ou encore de pierre (type ardoise).

Ce lambris peut être posé dans une salle d’eau à condition d’être préalablement hydrofugé, sinon il aura tendance à gonfler.

Sa pose suit le même procédé qu’un lambris bois : à savoir une pose collée dite “directe” ou une pose sur ossature en bois. Il s’agit d’une alternative relativement économique car sa fabrication nécessite un bois de faible qualité.

Revêtement intérieur : zoom sur le lambris PVC

Le lambris PVC est un revêtement d’intérieur mural, en matière plastique. Etanche, il est aussi très résistant et facile à poser.

Il revêt différents motifs décoratifs idéal pour la rénovation de vos murs et plafonds. Il a souvent été associé à une pose en milieu humide, style salle de bains pour son côté étanche.

Advertisement

Facile à poser, le lambris PVC peut être collé sur un support bien préparé à l’aide d’une simple colle voire agrafé avec un outil spécifique. Certains sont déjà adhésifs pour faciliter encore plus la pose.

Le lambris bois massif : un intemporel !

Souvent en pin ou en sapin, il se présente sous différentes formes : finition brute, vernis naturel, vernis couleur ou brut de sciage.

Il convient à tout type de décor, allant d’une ambiance chalet jusqu’à une ambiance bord de mer. Il est plutôt recommandé de le poser dans un espace à vivre (chambre, salon, bureau). Pour une pose dans une pièce humide, il faudra utiliser un bois exotique type Teck, Bangkirai ou encore Ipé, connu pour résister à l’humidité.

Le prix d’un lambris

Le prix d’un lambris varie bien sûr selon sa composition : bois, composite ou PVC. Pour le bois massif, le prix au m2 dépend aussi de l’essence de bois choisi, on pourra trouver du lambris en pin à partir de 10€ s’il est raboté et 20€ s’il est brossé. Il faut compter 15 à 20€ pour le sapin et environ 25€ pour le mélèze.

Pour une lame composite ou revêtue, le prix est souvent inférieur à 10€ du m². Une lame de lambris revêtu décor chêne clair de 8 mm d’épaisseur par exemple coûtera en moyenne 7€ / m2.

Pour une lame PVC, comptez entre 15 et 20 € du m², variable selon le décor ou motif choisi.

Les plaques de plâtre : incontournables en rénovation

Les plaques de plâtre quant à elles, sont à valoriser lors d’une rénovation. On les appelle communément placo d’après la société qui est à son origine : Placopatre®. Elles sont composées d’une âme en plâtre et recouvertes sur chaque face d’une feuille de carton lisse dont les bords longs sont amincis (BA), arrondis(SB), coupés (BC) ou droits(BD).

Naturellement de couleur blanche, on peut leur appliquer différentes couleurs après la pose. En France, leur fabrication est normée et correspond à différents standards. Ainsi, on peut en trouver des “hautes duretés”, des “spéciales feu” ou des “hydros”.

Revêtement intérieur : poser une plaque de plâtre

Les plaques de plâtre sont donc adaptables à tous types de pièces. Généralement utilisées pour le doublage et l’isolation de murs, elles servent également de cloisonnement.

La pose est possible de plusieurs manières : une pose vissée sur des rails métalliques ou sur une âme en carton alvéolaire pour un cloisonnement contre une pose collée ou sur tasseaux pour un doublage.

La pose est assez simple mais la manipulation des plaques de plâtre est assez compliquée. En effet, une plaque standard mesure 2,50 m par 1,20 m. Il est cependant possible de trouver des dimensions réduites allant jusqu’à 1,20 m par 0,60 m.

Advertisement

Le prix d’une plaque de plâtre

Le prix varie de 6 à 20€ pour une plaque standard de 13 mm d’épaisseur.

En terme de comparaison, l’utilisation du lambris ou de plaques de plâtre dépendra plus d’une affaire de goût et de style que de budget. Cependant le lambris bois reste le revêtement le plus utilisé pour son esthétique et son côté naturel.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer