Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

La terrasse en bois massif est-elle durable?

Le bois est un matériau vivant qui traverse le temps. Certaines espèces présentent une longévité de plus de cinquante ans et ne demandent que peu, voire pas, d’entretien. La terrasse en bois massif à donc toutes les caractéristiques pour être le matériau idéal.

Choisir l’essence de bois pour sa terrasse

Le bois que vous allez choisir pour votre terrasse, doit être en mesure d’affronter les variations climatiques et l’humidité. Il doit aussi être suffisamment solide et résistant à l’usure. Une terrasse est exposée au vent et aux intempéries. Seules les essences présentant une classe de durabilité naturelle élevée, les bois préservés de manière professionnelle selon un procédé A4.1 (autoclave) et ceux traités à haute température (THT), conviennent pour ce type d’utilisation extérieure.

Entre un bois exotique (Ipé, Teck, Padouk, Massaranduba, Cumaru, Moabi, …), et une essence européenne (Robinier, Chêne, Pin, Epicéa, Mélèze, Acacia, …), le choix est d’abord question de goût. Les premiers tirent souvent sur le rouge-orangé, tandis que les bois européens sont plus clairs. Hormis leurs couleurs, leurs aspects, aussi, sont différents. Le grain et le fil du bois diffèrent selon chaque essence.


Qu’est-ce que la classe d’emploi d’un bois ?

C’est sa capacité à être utilisé au bon endroit, en fonction des risques d’exposition à l’humidité, de sa nature et de sa solidité. Chaque classe détermine un degré de résistance soit par durabilité naturelle ou par traitement (pin autoclave, frêne thermo chauffé).

terrasse en bois - Marolleau

Il existe 5 paliers depuis l’application de bois secs uniquement en intérieur à l’utilisation d’essences au contact de l’eau salée. Mais seules les classes 4 (en contact direct avec
le sol et / ou l’eau douce) et 5 (en contact permanent avec l’eau salée) garantissent le comportement du bois installé en extérieur.

Ces bois que l’on dit stables et imputrescibles, sont très durs. Ils ont une durabilité de plusieurs dizaines d’années. Pour les lames de terrasse,
il est important de privilégier un bois de classe 4, durable, stable et sec, avec un taux d’humidité n’excédant pas 18 % lors de sa mise en œuvre.


« Durabilité naturelle » du bois 

Elle ne concerne que le cœur du bois, le duramen. L’aubier est, par définition, non durable. Certains bois nécessitent des traitements, autoclave ou thermo-chauffé, car ils ne présentent pas de résistance naturelle. D’autres, purgés de leur aubier, peuvent être utilisés sans traitement.

Lames striées ou lisses

terrasse en bois Lunawood

C’est une histoire de goût. A l’œil, les nuances et les couleurs du bois ressortent plus sur une lame lisse que sur une lame striée. Une vue d’ensemble de la terrasse permet aussi de constater que les lames lisses composent une surface homogène alors que des lames striées en interrompent la lecture. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les terrasses en bois présentant une surface striée ne sont pas moins glissantes que les surfaces planes. Les stries recueillent les particules de poussière et d’humidité et favorisent la prolifération d’algues. Un produit algicide peut éviter ces désagréments et les glissades par temps de pluie.


Quelles dimensions?

Les longueurs varient en fonction des négociants et des essences. La majorité des lames font 140/145 mm de large avec des épaisseurs de 20/21 mm . Il est possible de trouver des lames de bois exotiques de moins de 1m et de plus de 6m. Ces dimensions extrêmes ne concernent pas les produits en résineux dont la longueur standard est de 2,70m. Pour les lames de feuillus, les dimensions varient entre 2m et 4m. Au-delà, la manutention devient délicate, le bois peut se tordre. Le choix des dimensions est d’abord d’ordre financier, avec une variation qui peut aller jusqu’à 30% entre le prix des lames de grandes et petites longueurs.



Quel support pour poser sa terrasse en bois

En fonction de la nature du terrain, le support de base peut évoluer :

  • Sur un sol dur, comme une dalle en béton, une ancienne terrasse en dalles ou en carrelage, la pose préconisée est une pose simple sur lambourdes.
  • La pose d’une terrasse sur lambourdes et plots réglables PVC est conseillée pour un sol stabilisé avec du gravier / sable, pour une toiture avec étanchéité, ou pour un terrain en pente. Elle sera aussi adaptée au sol dur dans le cas d’une terrasse à rehausser au niveau d’une baie vitrée ou d’une porte par exemple.

Permis de construire :
Pas besoin de faire une demande administrative pour réaliser une terrasse qui ne dépasse pas les 20 m² de surface et les 60 centimètres de hauteur. Au-delà il est obligatoire d’obtenir une autorisation de travaux ou un permis de construire. Dans le doute, mieux vaut consulter le service d’urbanisme de la commune concernée.

La pose des lames de terrasse bois est régie par le DTU 51-4 (platelage bois).

Plusieurs méthodes existent pour poser un platelage : lambourdes, plots, pilotis, terrasse suspendue, support aluminium.

Terrasse bois

Mais le principe est le même qu’il s’agisse
de pose vissée ou clipsée. Les lames de platelage sont positionnées parallèlement
au sol qui doit être une surface plane et lisse. Elles reposent sur un support constitué de lambourdes qui, fixées entre elles, assurent
la solidité et la rigidité du platelage. Ces lambourdes, perpendiculaires aux lames de terrasse, sont espacées d’un maximum de
40 cm.
Il est important de laisser un espace suffisant pour ventiler la sous-face de la terrasse conformément au DTU 51-4. Une structure
bien aérée accroît la durabilité de la terrasse. Les cales auto-drainantes et les bandes bitumineuses placées sous les lambourdes
sont autant d’atouts pour la pérennité de la structure.


Il suffit, ensuite, de visser les lames de terrasse (deux vis par largeur) sur chaque lambourde. En pose clipsée, les clips sont vissés à chaque lambourde pour maintenir les lames de terrasses de manière invisible.
Attention, certaines essences en lames de terrasse sont plus nerveuses que d’autres. C’est le cas, notamment, du Robinier (faux- Acacia), pour laquelle la pose vissée par le dessus est préférable à la pose clipsée.



Entretien des lames de terrasses en bois

Une terrasse en bois ne nécessite pas d’entretien spécifique dès lors que l’on accepte l’évolution de sa teinte naturelle. Il est nécessaire d’entreprendre deux fois par an un nettoyage méticuleux. Cela permet d’éradiquer le développement des moisissures, et l’accumulation de pollutions diverses, sources principales de glissance. Une terrasse non entretenue peut ainsi devenir dangereuse en cas de stagnation d’eau. Le nettoyage doit être effectué avec un balai à brosse, à l’eau et au savon noir. Il faut veiller à bien dégager les fonds de rainures si les lames en possèdent. Un nettoyage à haute pression avec une puissance modérée et possible, mais il faut se tenir à une distance respectable pour éviter de défibrer le bois et rendre la surface pelucheuse.


Finition des lames de terrasses

entretien du bois

L’application d’une huile de protection peut-
être choisie pour des raisons esthétiques.
Elle donne un « effet mouillé » et limite l’apparition du grisaillement naturel du bois.

Pour être efficace, cette finition doit être appliquée deux fois par an. Pour rénover
une terrasse grise, appliquer un dégriseur
et un saturateur qui font ressortir la pigmentation d’origine du bois.

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer