Trouver un emploi dans la filière bois sur le campus Eurobois

Rendez-vous sur le Campus Eurobois pour trouver un emploi ou une formation dans la filière bois. Du 14 au 17 juin, cet espace spécial recrutement se déploie sur le salon Eurobois, à Eurexpo Lyon.

Trouver un emploi sur la filière bois sur les salons dédiés au recrutement © Pexels - Ivan Samkov

L’édition 2022 se donne pour mission de valoriser les métiers de la filière, faciliter les recrutements, l’accès aux formations existantes, et accompagner ainsi la montée en compétences des professionnels.

En plus des conférences sur le plateau TV, le salon renouvelle cette année son Campus Eurobois, un double espace dédié d’un côté à la formation ; de l’autre à l’emploi.

Il permettra ainsi de faciliter les rencontres entre les centres de formation, les étudiants et les professionnels en recherche de formation d’une part et les recruteurs et les demandeurs d’emploi d’autre part.

L’espace formation, rassemblera une quinzaine de centres de formation, dédiés à la filière bois, proposant des formations continues ou initiales. Ils seront présents pour renseigner, conseiller et accompagner les étudiants et/ou les professionnels en recherche de formation, mais également présenter les cursus existants, les nouvelles formations diplômantes, ainsi que les modalités pour y accéder.

Tester de nouveaux outils classiques ou numériques

« Les retours des professionnels sur le dispositif du Campus Eurobois en 2020 ont été très positifs. Il y a urgence à former et recruter de nouveaux collaborateurs pour la filière. Les opportunités, les métiers et les secteurs sont nombreux, Eurobois est le meilleur endroit pour les faire connaître et mettre en relation les candidats avec de potentielles entreprises ou organismes de formation », explique Florence Rousson Mompo, directrice du salon Eurobois.

Sur cet espace dédié à l’emploi et la formation, les visiteurs pourront également tester le simulateur ACREOS-SCIE DE TETE, mis à disposition par l’Institut des Métiers. Ce simulateur de conduite d’une scie de tête permettra de tester en situation réelle les commandes spécifiques au travers de différents
exercices de simulation.

Alors que la maîtrise du numérique devient un élément clé pour la compétitivité des entreprises, les professionnels qui souhaitent se former auront également l’opportunité de découvrir Smartisan. Il s’agit d’un dispositif 100% pris en charge dans le cadre de France Relance, qui accompagne les entreprises dans leur
digitalisation.

Emploi : la filière bois peine à trouver son public

Dans un contexte de forte croissance due aux nouvelles réglementations et au soutien des pouvoirs publics, la filière bois peine à recruter. Manque d’attractivité des métiers, nouveaux enjeux liés à l’arrivée du numérique et du 4.0… Les raisons sont multiples.

« Le recrutement est le frein majeur pour le développement de la filière. Si lors de l’édition 2020, cet enjeu était déjà bien prégnant, la crise sanitaire qui a suivi a intensifié ce besoin de main d’œuvre. Les carnets de commandes ont explosé pour les entreprises, et ce dans tous les corps de métiers. Chez les compagnons nous le ressentons ! Nous avons de plus en plus de demandes de la part des entreprises pour recruter des jeunes apprentis et nous n’avons pas suffisamment de candidats à leur proposer ! », témoigne Mathieu Hugon, Responsable de l’Institut Européen de la Menuiserie, de l’Agencement et de l’Ébénisterie.

Les métiers du bois construction peinent à recruter © Pexels – Anna Shvets

« La crise sanitaire a été suivie d’une reprise telle que le marché de l’emploi dans la filière bois n’a jamais été aussi tendu au cours des 20 dernières années. Les entreprises peinent à recruter et nous observons que nos métiers ne sont pas aussi attractifs que nous le pensions. Les crises internationales (sanitaire et Ukraine) montrent notre vulnérabilité et plus particulièrement en termes d’approvisionnement. Ces crises sont autant d’opportunités. Attirer des jeunes (et des moins jeunes) vers nos entreprises (en passant par nos écoles), miser sur l’innovation et montrer que notre filière est en première ligne pour apporter des solutions pour un monde durable. Aider les entreprises à renforcer leur marque employeur, moderniser les outils de formation, améliorer les conditions de travail pour les métiers les plus pénibles, etc. Voilà des actions concrètes à entreprendre »

Advertisement
, complète Arnaud Godevin – Directeur de l’ESB – École Supérieure du Bois.

Même si la situation tend à s’améliorer (+2% de recrutements depuis 2 ans), les efforts doivent être maintenus. Plus de 70 000 projets de recrutement sont prévus à l’échelle nationale cette année (source : Adecco Analytics).

Advertisement
Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer