Emmaüs et le design bois

L’Atelier Emmaüs est une maison d’édition qui fabrique et commercialise du mobilier et des objets de design contemporain. En partenariat avec les designers Ferreol Babin, Ionna Vautrin et 5.5 design, l’atelier présente sa nouvelle collection, fabriquée à partir de bois de récupération.

Le mobilier vintage et d’autres matériaux, mis au rebut dans les centres Emmaüs, trouvent désormais une nouvelle vie. Le mouvement, bien connu du grand public, a créé l’Atelier Emmaüs, une structure qui se charge de les transformer en objets design désirables.

La nouvelle collection, déjà disponible en prévente, a éclos dans l’Incubateur French Design, qui met en relation designers, architectes d’intérieur et industriels.

Elle est le fruit du travail de deux designers français, Ferreol Babin et Ionna Vautrin et du studio collectif 5.5 design (Vincent Baranger, Jean-Sébastien Blanc, Anthony Lebossé et Claire Renard).

Des petits personnages souriants

« J’ai trouvé hyper intéressant de créer à partir de matériaux, issus du recyclage, dont les capacités d’usinage sont limitées », nous raconte Ionna Vautrin, qui avait à sa disposition des chutes de charpentes ou de scénographie. « J’ai alors imaginé des petits objets “coups de cœur”, simples à fabriquer, pas trop sérieux, pour donner de la légèreté à la démarche ».

Atelier Emmaüs x Ionna Vautrin Incubateur 2019 Le French Design by Via © Studio Notaroberto-Boldrini
Atelier Emmaüs x Ionna Vautrin – Incubateur 2019 Le French Design by Via © Studio Notaroberto-Boldrini

Sa collection Smala fait écho à « la grande famille Emmaüs », colorée et joyeuse. Elle comprend des personnages figurines, avec une même base formelle. Seuls les motifs sont différents pour distinguer trois animaux et trois visages humains. Ils imagent ainsi l’espoir d’une société plus juste, à travers des personnages affirmant leur diversité mais toujours souriants.  « Ils seront de beaux supports à histoire », espère Ionna Vautrin.

Une collection de luminaires

Ferréol Babin, designer plasticien, s’est aussi prêté au jeu et propose sa lampe Georges, réalisée à partir de tasseaux de bois brut, déclinée en plusieurs couleurs.

Atelier Emmaüs x Ferreol Babin Lampe Incubateur 2019 Le French Design by Via © Studio Notaroberto-Boldrini
Atelier Emmaüs x Ferreol Babin – Incubateur 2019 Le French Design by Via © Studio Notaroberto-Boldrini

Cette lampe, calme et intriguante, offre deux visages : « éteinte, c’est le bois qui parle, allumée, c’est son ombre projetée », explique l’Atelier Emmaüs. Elle fait écho à la fondation de la première communauté Emmaüs, il y a 70 ans, lorsque l’Abbé Pierre a rencontré Georges Legay. Homme éteint, brisé, à qui l’Abbé Pierre dit “Je ne peux rien te donner, je n’ai rien. Mais toi qui as tout perdu, tu peux m’aider à aider les autres”. « Alors Georges s’est rallumé et a bâti la première communauté Emmaüs », peut-on lire sur le site de l’Atelier Emmaüs.

Georges est fabriqué à partir de montants d’anciennes fenêtres en bois massif prélevées sur des chantiers de déconstruction (abat-jour) et de panneaux d’aggloméré déclassés par l’industrie (socle).

Un design reçu 5.5

Enfin, le studio collectif de design global, fondé en août 2003, par Vincent  Baranger, Jean-Sébastien Blanc, Anthony Lebossé et Claire Renard propose une collection de quatre patères.

Hélène, Auguste, Philibert et Sully permettent d’accrocher dans une entrée ou une chambre, les chapeaux, cabas, vestes…

Ces quatre prénoms sont des hommages : Auguste et Philibert interdirent à l’Abbé Pierre de mendier en 1951, car ils préféraient vivre dignement du travail de la récupération, devenu 70 ans plus tard, une expertise d’Emmaüs.

Hélène Larmier rendit possible l’insurrection de bonté de 1954 en prêtant son hôtel parisien pour y accueillir les dons qui arrivaient en masse.

Et c’est sous les arches du Pont de Sully à Paris qu’en 1956, les compagnons d’Emmaüs construisirent des logements de fortune en une nuit, piqués par la provocation d’un ministre.

Atelier Emmaüs x 5.5 design Incubateur 2019 Le French Design by Via © Studio Notaroberto-Boldrini
Atelier Emmaüs x 5.5 design Incubateur 2019 Le French Design by Via © Studio Notaroberto-Boldrini

Ces patères sont fabriquées à partir de “chutes de chutes” : petits morceaux de dérivés de bois rebutés par des ateliers d’artisans (pièces rondes). On y retrouve aussi des montants d’anciennes fenêtres en bois prélevées sur des chantiers de déconstruction (pièces longilignes).

En plus de prôner le cycle vertueux de l’économie circulaire, cette collection valorise l’artisanat et l’insertion professionnelle. Tous ces modèles et projets sont fabriqués à Lyon, par des artisans-apprenants qui sont compagnons d’Emmaüs, ou accueillis dans d’autres structures de l’action sociale.

La Galerie Le French Design by VIA, dans le 11e arrondissement de Paris, présentera cette nouvelle collection et les créations de nouveaux talents du design français, du 5 septembre au 27 novembre.

Plus d’informations : www.lefrenchdesign.org

Texte : Claire Thibault – Photo de Une : Atelier Emmaüs x Ionna Vautrin « Smala »Incubateur 2019 du French Design by Via © Studio Notaroberto-Boldrini

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer