FRTP AURA travaux publics

Rentrée des travaux publics

La FRTP AURA et son académie souhaitent promouvoir les métiers des travaux publics dans les écoles à la rentrée. 7407 écoles et établissements scolaires sont concernés.

En partenariat avec l’Éducation nationale, la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes a signé cet été, deux conventions. Elles sont destinées à promouvoir les métiers des Travaux Publics dans les établissements scolaires de la région.

La première, à l’initiative de la FRTP, est une déclinaison de la convention nationale, signée en octobre 2018.

« Elle revient en détails sur les actions menées au niveau régional telles que les visites d’entreprises, de chantiers, les interventions de professionnels en classe, l’accueil d’élèves de 3e en stage… », explique Pierre Berger, président de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes. Cette convention doit aussi faciliter la diffusion des informations et des outils proposés, auprès des établissements scolaires.

La FRTP Aura travaille par exemple à l’élaboration d’un jeu de société spécial Travaux Publics. Il devrait sortir au mois d’octobre. Grâce à cet outil ludique, la profession espère faire découvrir autrement ces métiers auprès des jeunes. Les collégiens, qui disposent de plages horaires dédiées type « pause méridienne », seront les premiers à en bénéficier.

Des conseillers entreprises dans les écoles

La seconde convention, à l’initiative de la région académique, permettra la mise en place de conseillers entreprises dans les écoles. « Les professionnels aideront l’Éducation nationale en accompagnant les jeunes dans leur projet d’orientation, en leur permettant de connaître le monde des Travaux Publics et les métiers qui s’offrent à eux et en favorisant l’insertion sociale et professionnelle des jeunes », précise Marie-Danièle Campion, Rectrice de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et de l’Académie de Lyon, également chancelière des universités.

L’image des travaux publics est encore trop souvent associée à la pénibilité, alors qu’elle « a considérablement diminué grâce à l’utilisation de matériels et engins de chantiers performants et l’utilisation des nouvelles technologies », plaide la fédération professionnelle.

La revalorisation de ces métiers est « urgente » : plus de 10 000 recrutements seront nécessaires d’ici 5 ans en Auvergne-Rhône-Alpes.

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer