Quels sont les avantages d’une isolation thermique par l’extérieur ?

L’ITE ou isolation thermique par l’extérieur présente des avantages comme des inconvénients. Si elle permet de gagner en confort et de faire des économies d’énergie, elle atteint parfois ses limites…

Les avantages de l’isolation thermique par l’extérieur

Isoler par l’extérieur, cela consiste à envelopper le bâti existant d’une “seconde peau”. Cette “seconde peau” a pour principaux avantages de corriger les ponts thermiques et d’assurer une plus grande inertie de l’habitat.

Confort thermique et acoustique

L’ITE permet de gagner en confort et de faire des économies d’énergie. La couche d’isolant ajoutée sur les murs va traiter les ponts thermiques. Elle limite aussi les déperditions de chaleur qui sont de l’ordre de 25 % (combles 30 %). Elle sert enfin à protéger les murs des variations climatiques et conserver les propriétés thermiques des murs intérieurs (l’inertie).

L’ITE fait aussi gagner en confort acoustique. L’ITE cumule encore d’autres atouts face à l’Isolation par l’Intérieur (ITI). En supprimant la plupart des ponts thermiques de structure (à la jonction tableaux, des planchers, des huisseries, dans les angles du bâti), l’ITE assure une isolation plus performante que dans le cas d’une ITI.

Advertisement

Un chantier “confortable”, des travaux pérennes

L’ITE ne mord pas sur la surface habitable alors qu’une bonne ITI peut réduire jusqu’à 7 % la surface habitable. En optant pour l’ITE en rénovation, vous faites d’une pierre deux coups. Quelle que soit la technique utilisée, l’ajout d’une couche d’isolation devra ensuite être protégée par un revêtement extérieur. Plusieurs chois sont possibles : bardages, parements de pierre, terre cuite, ardoise, enduit, etc.

En rénovation, ITE et ravalement de façade vont de pair. Enfin, l’ITE assure un certain confort de chantier. Contrairement à une isolation par l’intérieur, pas besoin de déplacer les meubles pour dégager les murs à isoler. Une fois l’isolation posée, il n’y a pas lieu de refaire les enduits ou la peinture, la tapisserie…

Avec l’ITE, les travaux restent dehors. Au bout du compte, l’ITE ralentit le vieillissement du bâtiment face aux intempéries et aux gros écarts de température. La structure bouge moins, les risques de fissures en sont ainsi réduits.

Malgré tous ses avantages, l’isolation thermique par l’extérieur présente aussi des inconvénients. Découvrir les limites de l’ITE…

Advertisement
Mireille Mazurier
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer