Quand le bois transforme la chambre pour de nouveaux usages

Imaginer de nouveaux usages pour la chambre grâce à la modularité du matériau bois, tel était le défi proposer pour le concours New Living Wood 2022. Quatre étudiants ont conquis le jury par leurs propositions innovantes. De la chambre dans un appartement privé à la chambre d’hôtel, chambre locative, chambre dans foyer étudiants, auberge, autre… découvrez leurs solutions !

Après le thème de l’espace repas en bois en 2021, le concours New Living Wood proposait cette année de s’intéresser à la chambre. Les évolutions sociétales révèlent en effet de nouveaux usages cette pièce, en fonction de son lieu d’implantation : chambre dans un appartement privé, chambre d’hôtel, chambre locative, chambre dans foyer étudiants, auberge, autre…

Alors, comment l’espace de la chambre peut-il se moduler et se transformer afin de répondre aux différents besoins de l’habitant ? Comment réutiliser les matériaux, comment se servir de l’espace et du mobilier modulable pour aménager et réaménager à l’infini, sans gâchis ?

Le défi était posé aux étudiants d’écoles spécialisées en design et architecture d’intérieure. Trois se sont distingués par leurs propositions originales et innovantes.

Du bois pour une chambre adaptée aux non-voyants © Laila Blaibel - Concours New Living Wood 2022.

Du bois pour une chambre adaptée aux non-voyants

Laila Blaibel, étudiante au LISAA à Paris reçoit le premier prix du concours New Living Wood 2022.

Son projet, nommé “Noyau Sensoriel”, accompagne le quotidien des non-voyants. Il s’agit d’une structure intégrée au mur comportant tous les composants fonctionnels d’une chambre.

Ce projet tire profit de toutes les qualités du bois et vient rassurer et envelopper la personne non-voyante. Il porte également une application universelle et invite les personnes voyantes à éveiller leurs sens grâce aux qualités du bois.

Transformation d'une chambre en bureau pour le télétravail © Margot Genieys et Léa Nomine - Concours New Living Wood 2022.

Le bois pour transformer la chambre en bureau pour le télétravail

Nouveaux usages, nouveaux besoins. Le télétravail s’invite jusque dans l’espace de nuit intime, la chambre. Margot Genieys et Léa Nomine de l’ENSAAMA à Paris propose leur vision de bureau à domicile. Elles obtiennent le 2e prix du New Living Wood.

Pour obtenir facilement un espace de travail fonctionnel et confortable, la penderie, reprenant les dimensions du mur d’entrée, se déplace au centre de la pièce grâce à des rails au plafond et le long de la tête de lit.

Deux plateaux de travail peuvent se déployer de chaque côté pour ainsi cacher le lit et créer deux bureaux séparés. L’utilisation du bois en contreplaqué ainsi que du liège offre à cet espace modularité et confort, autant visuel qu’acoustique, répondant aux enjeux durables du projet.

Une chambre universitaire plus fonctionnelle avec des modules bois © Louise Conan & Doris Foutou - Concours New Living Wood 2022.

Une chambre universitaire plus fonctionnelle

Le 3e prix revient à Louise Conan & Doris Foutou de l’ENSAAMA à Paris pour leur projet Wooden Crous. Le logement étudiant est confronté de manière récurrente au manque d’intimité, de rangements et d’espace pour recevoir.

Des modules en bois viennent pallier ces différents problèmes, en offrant des solutions de rangement et des usages supplémentaires. La mobilité des éléments permet de passer d’une configuration de jour à une configuration de nuit, en isolant la cuisine, et en déployant le lit.

© Roxane Vivier et Meryl Holder - Concours New Living Wood 2022.

Une chambre d’hôtel adaptée au travail

Ce projet est 3e ex-aequo avec le Burôtel, porté par Roxane Vivier et Meryl Holder de l’école La Martinière – Diderot à Lyon. Il s’agit d’une chambre d’hôtel adaptée au travail. Il s’agit d’un espace de travail adapté à chacun, aménagé dans une superficie standardisée et donc limitée, utilisant les innovations et propriétés du bois pour un modèle durable. Il prend également en compte des contraintes budgétaires pour que le dispositif reste abordable.

Advertisement

Pour rappel, le concours New Living Wood est initié par les organisations professionnelles de la filière bois réunies au sein du Codifab (UMB-FFB, CAPEB, UIPC, UICB), soutenu financièrement par ce dernier et orchestré par Le FRENCH DESIGN by VIA.

Advertisement
Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer