Un chalet bois minimaliste au Canada

Ce chalet bois minimaliste, construit dans les années 1960 sur un site forestier des Laurentides, présente la forme caractéristique d’une construction à charpente en A. Totalement réhabilité par l’architecte Jean Verville, il illustre à la perfection la célèbre maxime minimaliste « moins, mais mieux ».

Un chalet bois minimaliste transformé en oeuvre d’art

Chalet bois minimaliste - Jean Verville Architecte

À l’heure où chaque mètre carré compte et coûte, il est rare que la réhabilitation d’un projet mène à la diminution de la superficie initiale du bien. Pour l’architecte Jean Verville, il s’agit pourtant d’un parti pris, hautement assumé.

Son projet baptisé « < » (Plus petit que ) part de la trame classique d’un chalet de 88 m², datant des années 1960, pour se transformer en une œuvre d’art habitable compacte de 64 m². 


Un volume pyramidal

Pour arriver à un tel résultat, l’architecte a questionné au préalable ses clients pour connaître leur quotidien, leurs habitudes et leurs réels besoins familiaux. L’idée et de les amener à « surpasser leurs propres limites 

Advertisement
», tout en laissant transparaître leur personnalité à travers le projet.

Chalet bois minimaliste - Jean Verville Architecte

« De ces choix s’origine un plan rythmique, se traduisant par un conditionnement spatial compact, qui confère à la réhabilitation un équilibre et une cohérence offrant beaucoup plus en qualité que ce qu’il perd en quantité », explique l’architecte.

Une fois l’intérieur originel démoli, l’architecte a pu s’amuser avec le volume pyramidal pour créer des jeux d’échelle. Il parvient ainsi à augmenter la perception de profondeur visuelle, en exploitant au maximum les ouvertures.


Un volume graphique

Une fenêtre positionnée au sol de la chambre principale augmente la luminosité du coin cuisine, situé en contrebas, tout en offrant, depuis le lit, une vue sur le lac et la nature environnante. Permutant sa réflexion mathématique à l’extérieur, l’architecte redessine un ensemble volumétrique graphique unifié par le noir.


Les soustractions appliquées aux quatre élévations originelles percent de nouvelles ouvertures pointant tantôt le lac, tantôt le ciel, pour mieux raconter le paysage.

Chalet bois minimaliste - Jean Verville Architecte

FICHE TECHNIQUE :
Architecte : Jean Verville Architecte
Localisation : Saint-Adolphe d’Howard, Canada
Année de construction : 2017
Surface habitable : 64 m²
Prix : NC
Système constructif : Ossature bois
Revêtement : Bardage en bois, peint noir
Isolation : NC
Chauffage / EnR : Poêle à bois

Advertisement

Texte : Claire Thibault  – Photos : © Maxime Brouillet
Source : Architecture Bois N°94

Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer