Prix Pose poêle à bûches vs granulés

Chauffage au poêle : bûches ou granulés ?

En prévision de l’hiver prochain, vous avez l’intention de changer votre mode de chauffage et de remplacer votre chaudière à fioul ou électrique par un poêle ? Cependant, vous hésitez entre un poêle à bûches traditionnel et un poêle à granulés sans savoir quelle est la meilleure solution pour vous. Sur quels éléments me baser pour choisir ? Lequel des deux l’emporte en termes de prix, d’efficacité ou encore d’impact écologique ? Cet article reviendra sur les principales différences de ces deux types de poêles domestiques.

Le prix

De nombreux Français optent pour le chauffage au bois, très en vogue ces dernières années, car il est le combustible le moins coûteux. Les deux types de poêles sont donc très compétitifs étant donné leur faible coût d’utilisation. Sachez également que des aides et subventions existent pour financer ces appareils : crédits d’impôt, éco-prêts à taux zéro, Anah,etc.

Concernant notre comparatif, c’est le traditionnel qui l’emporte côté prix. L’achat de bûches de bois est moins coûteux que l’achat de granulés. De même, un poêle à bois coûte en moyenne 1500€ soit deux fois moins cher qu’un poêle à granulé, en moyenne autour de 3000€ pièce.

Le fonctionnement et l’utilisation

La différence principale se situe dans le mode de combustion : un poêle à bois fonctionne à la manière d’une cheminée, mais il  est plus efficace grâce à un système de circulation de l’air optimisée. La contrainte principale étant donc devoir alimenter le feu en bûches de bois régulièrement. Le poêle à granulés est plus autonome : il suffit de le remplir de granulé de bois (sciures et copeaux de bois compactés), de régler un thermostat et vous n’avez plus rien à faire jusqu’au prochain remplissage. Les poêles à granulés sont dotées d’une autonomie moyenne entre 12h et 72h selon les modèles, ce qui est un avantage comparatif non-négligeable.          

En termes d’utilisation et de fonctionnement, c’est le poêle à granulés qui l’emporte : plus simple à alimenter, plus autonome et permettant une auto-régulation programmable de la température. Malgré un bruit de moteur pouvant être gênant, il surpasse le poêle à bois et le charme traditionnel du crépitement d’une bûche.

L’efficacité de chauffage

Le mode de chauffage seul ne permet pas de définir l’efficacité de son système. En effet, les poêles à bois ou granulés peuvent être intégrés dans un mix énergétique et être un complément parfait à une autre énergie comme l’électricité. Ils peuvent aussi être le système central, à condition de respecter les normes en vigueur et d’avoir la capacité d’alimenter chaque pièce de la maison.

On peut considérer que le poêle à granulés est en général plus efficace, car il permet une régulation plus simple et une diffusion de la chaleur par ventilation sur une plus grande surface. Malgré tout, le poêle traditionnel est une valeur sure en tant que chauffage d’appoint, et un meilleur rapport efficacité-prix si votre but est de chauffer ponctuellement une pièce ou profiter d’un feu traditionnel.

Prix Pose poêle à bûches vs granulés

L’installation et l’entretien

Dans les deux cas, l’emplacement du poêle est une contrainte car il doit se trouver dans un endroit pratique et sécurisé de la maison, en respectant les normes notamment celle concernant le risque incendie.

L’installation d’un poêle à bois est plus simple, car il n’a pas besoin d’être raccordé au système électrique de la maison. De même, le poêle à bois est moins enclin aux pannes et autres problèmes de fonctionnement. Le nettoyage quant à lui est comparable pour les deux types de poêles.

L’impact écologique

Le bois étant une énergie moins polluante que les autres, l’impact écologique de la transition vers ce mode de chauffage ne peut être que positive. Les granulés ont la réputation d’être plus écologiques que les bûches : pas forcement, cela dépend de la provenance du bois. L’utilisation de bûches portant le label « bois de chauffage » ont un impact comparable à celle des granulés sur l’environnement.

Le bilan carbone de votre appareil dépendra surtout du modèle et de son efficacité : un modèle récent respectant les dernières normes rejettera moins de particules nocives qu’un modèle obsolète.

La solution hybride

Pour ceux qui n’arrivent pas à choisir, sachez qu’ils existent depuis quelques années des poêles hybrides. Se présentant sous la forme d’un poêle à bois traditionnel, il dispose également d’un système électrique et d’un réservoir à granulés, vous permettant de passer de l’un à l’autre quand bon vous semble !

Retour haut de page