Concours Archi'bois

Le concours Archi’bois dévoile ses lauréats

Organisé par le fond Archimbaud, le concours Archi’bois vient d’annoncer le nom de ses gagnants. Réservé aux étudiants architectes, ingénieurs et paysagistes en France, il met en lumière des projets de construction bois de grande hauteur.

Pour sa toute première édition, Archi’bois a lancé un véritable défi aux futurs architectes, ingénieurs et paysagistes français. Les participants au concours ont utilisé le bois comme matériaux principal pour des constructions de grande hauteur en milieu urbain.

Trois projets ont reçu une récompense lors de ce concours…

Le 1er prix revient à Thibaut Blondet et Émile Bruneau pour leur projet “1750M”. Cette création est un EHPAD Alzheimer, jumelé avec une école primaire, réalisées en bois. Le but est de créer un lien intergénérationnel entre les patients et les enfants. Sa pente douce de 1750m, permet aux personnes atteintes d’Alzheimer de déambuler comme ils le souhaitent. Cette longue ligne droite dessert aussi de nombreux espaces communs, permettant d’entretenir le lien social.

Thibault Blondet et Émile Bruneau, les gagnants du concours ©Archi’Bois

Le 2ème prix a été accordé à Antoine Leriche et Ducan Driffort pour leur projet “La Traboule contemporaine”. Située dans le cœur historique de Lyon, la construction de ces immeubles de logements s’inspire des traboules de Lyon, de petits passages dérobés passant à travers les cours d’immeuble et permettant de rejoindre d’autres rues. Néanmoins, ici, cette traboule s’élargit pour permettre au marché de continuer à investir la place. Pour les matériaux, le duo a conservé la pierre dorée qui est la pierre emblématique de Lyon.

Antoine Leriche et Ducan Driffort obtiennent le deuxième prix. ©Archi’Bois

Enfin le 3ème prix revient à Valentin Boinet, Aymeric Brouez et Baptiste Chauvin pour l’élaboration de la “Cité Montsouris”. Le projet se présente sous la forme d’un immeuble mixte comprenant 64 logements. Présent à 90% pour la structure, le bois est lisible en façade grâce à l’emploi d’un polycarbonate biosourcé. La construction possède aussi un jardin participatif ainsi que des espaces publics au rez-de-chaussée accueillant marché ouvert, aire de jeux et commerces éphémères.

Valentin Boinet, Aymeric Brouez et Baptiste Chauvin présentent leur projet. ©Archi’Bois

Ces prix ont reçu des récompenses, allant de 5000€ pour le 1er, 4000€ pour le 2ème, à 3000€ pour le 3ème

Un débat sur la ville de demain

Le concours s’est déroulé en deux phases. Lors de la première phase, les participants ont rendu un dossier qui a été examiné par un jury. Les 10 dossiers finalistes ont ensuite été annoncés le 16 avril.

La seconde phase a débuté par un oral de soutenance. Les participants ont défendu leur projet pendant 25 minutes : 15 minutes ont été consacrées à la présentation et 10 minutes à une série de questions du jury.

Le bois a été choisi comme matériau principal pour ses capacités techniques, mais aussi car d’années en années, les structures bois/acier ou bois/béton sont de plus en plus performantes. Cet appel à projet se place comme étant une invitation à participer au débat sur l’architecture et la ville de demain.

Texte : Thomas Caubios – Photo de une : Archi’Bois

Retour haut de page