Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Construction bois : le centre d’ingénierie Bois HD accrédité pour de nouveaux types d’essais

Créé en 2012 par l’ESB, école d’ingénieurs à Nantes, le centre d’ingénierie Bois HD accompagne chaque année 120 entreprises dans leurs projets de recherche, de développement et d’innovation.

Accréditée par le Cofrac depuis 2017 pour les essais de perméabilité et d’endurance des menuiseries, reconnue organisme notifié par l’Etat pour la norme NF EN 14351-1/A2 (fenêtres et portes) en décembre 2018, l’ESB et à travers elle, Bois HD, couvre désormais les essais de chocs et de manœuvre.

L’augmentation de la portée se concrétise également par une diversification des produits comme les façades, partie intégrante de l’enveloppe du bâtiment. La flexibilité de niveau 2, octroyée au laboratoire, reconnait sa compétence pour l’adoption de toute méthode courante dans le domaine couvert par la portée générale.

Des essais sur les bâtiments bois

Bois HD accompagne chaque année 120 entreprises, implantées à 75% en Pays de la Loire. Son activité se répartit entre : essais (40%), innovation-ingénierie (29%), modélisation (18%) et formation (10%).

Le centre d’ingénierie réalise ainsi des essais liés au bâtiment et à son enveloppe (infiltrométrie, résistance mécanique, endurance), aux chocs (portes, fenêtres, barrières de piscine…), sur le vieillissement du bois, sa caractérisation et celles de ses essences…

Il dispose également d’un agrément dédié à la formation continue qui lui permet de travailler sur des modules courts de remise à niveau et de reconversion pour valoriser le marché de la construction bois qui tend à se développer.

Construction bois : les JO de Paris 2024 en ligne de mire

« Un prochain challenge que Bois HD propose de relever avec les entreprises : les Jeux Olympiques 2024 pour lesquels le bois sera à l’honneur pour la réalisation des infrastructures », explique Aude Frédéricque, qui dirige le centre d’ingénierie depuis un an.

Près de 40 ouvrages doivent être construits à cette occasion, soit 400 000 m² de bâtiments neufs. La Solideo, société de livraison des ouvrages olympiques, a pour objectif de construire tous les bâtiments en dessous de R+8 en structures bois et de mettre l’accent sur les circuits courts avec 50 % de bois français.

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer