Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Découvrez les plus belles réalisations bois françaises récompensées en 2020

L’engouement pour la construction bois ne se dément pas. Avec un nombre total de 728 projets présentés pour le Prix National de la Construction Bois, les maîtres d’œuvre et d’ouvrage français ont démontré tout leur savoir-faire.  Découvrez les 9 réalisations bois récompensées cette année.

Réalisations bois 2020 - PNCB
© Julien Lanoo

Le Prix National de la Construction Bois a enregistré un taux de participation record cette année. Par rapport à 2019, 20 % de projets en plus ont été soumis à l’appréciation du jury. Les 22 professionnels qui le composent se sont réunis le 20 mai dernier afin de désigner les 9 lauréats.  

« Un effort d’adaptation au paysage et plus globalement au contexte d’usage du bâtiment a été observé et partagé par l’ensemble des candidats. Le jury a particulièrement apprécié l’intégration de matériaux naturels et biosourcés dans les projets, la performance énergétique et environnementale a été au centre des débats », souligne le Comité national pour le développement du bois.

De nombreux projets audacieux et novateurs ont été présentés par des acteurs dont ce sont les premières réalisations bois.

Aménagement intérieur bois : les bureaux d’Abibois à Rennes (35)

Réalisations bois 2020 - PNCB
© Jérôme Bachet

Baptisé “Au cœur du bois”, le projet est un outil stratégique et managérial pour la valorisation des essences bretonnes. Il comprend la création d’un plateau fonctionnel, organise rationnellement espaces autonomes et espaces partagés, facilite les échanges et répond aux multiples situations de travail auxquelles l’équipe est confrontée.

Peuplier, Châtaignier, Chêne, Épicéa de Sitka… Le jury a apprécié « une belle créativité et une grande variété d’utilisations du matériau bois dans cette réalisation », avec « un beau jeu de matières dans un style contemporain ».

Travailler, accueillir : la cave du Domaine de L’Hortus à Valflaunes (34)

Réalisations bois 2020 - PNCB
© Michele Orliac

Dans ce projet, le bois construit toute l’architecture : structure, écrans à claire voie, cloisons et mobilier. Une structure de portique supporte les panneaux de toitures et de murs pignons préparés en atelier et isolés de laine de bois. Les lames thermo-traitées de brise soleil s’accrochent aux portiques en façades sud.

Un autre matériau, quasi invisible, le béton construit l’assise des bâtiments et leur inertie thermique. La masse des murs de soutènement nord et des planchers bas contribuent à rendre les locaux frais l’été et tempérés l’hiver.

Le jury souligne ici « un travail de détails et de finitions parfaitement réalisé pour une architecture furtive, caméléon, qui prend la couleur du paysage, invisible depuis les crêtes »

Réhabiliter un équipement bois : une ancienne huilerie à Nantes (44)

Réalisations bois 2020 - PNCB
© David Gallard

Cette ancienne huilerie, datant de 1856, a été réhabilitée en bâtiment aux multiples usages. On y retrouve ainsi une halle de brassage de bières, un pub ou encore une salle événementielle.

L’extension en charpente bois visible et intégralement vitrée vers la Loire a permis de transformer en force, la faiblesse du bâtiment d’origine (manque d’ouvertures) tout en conservant son patrimoine.

« Le choix de matériaux simples et bruts (bois massif, béton, acier et verre) s’inscrit dans une tendance actuelle alliant respect et modernité des matériaux utilisés », souligne le jury.

Aménagement extérieur bois : auvent de l’école du village d’Evisa (20)

Le auvent de l’école du village d’Evisa est un «micro-projet de grande envergure». Il a une vocation transgénérationnelle, un lieu d’abri, de mémoire, et de souvenirs. Il doit être aussi un objet pédagogique racontant un environnement, une histoire et un savoir-faire.

Réalisations bois 2020 - PNCB
© David Giancatarina et Julien Kerdraon

Le jury a apprécié la « grande qualité architecturale pour ce premier ouvrage bois certifié PEFC où l’intégration paysagère et le choix stylistique sont totalement réussis. La complémentarité des matériaux pierre-bois et des époques ancien-contemporain est sublimée par la valorisation d’essences locales ».

Habiter ensemble : l’immeuble Sensations à Strasbourg

Réalisations bois 2020 - PNCB
© Cécile Septet / KOZ Architectes / ASP Architecture

L’immeuble se compose de 11 étages qui accueillent 146 logements. Sur un socle en béton, les étages en CLT, planchers, cages d’ascenseurs et escaliers compris, offrent des logements spacieux et généreusement ouverts à la lumière naturelle.

« Prouesse architecturale pour un des premiers immeubles de grande hauteur démonstrateur Bas Carbone. (…) Ce projet est la parfaite illustration de ce que le bois peut offrir de meilleur en réponse aux enjeux de densité urbaine».

À découvrir dans le N°96 d’Architecture Bois (février-mars 2020)

Réhabiliter un logement bois : rénovation et extension d’une grange à Blangy-le-Château (14)

Réalisations bois 2020 - PNCB
© RASMUSSON Per

L’objectif était de créer une nouvelle maison, à la fois résolument moderne et respectueuse de son environnement normand. Le volume simple de la vieille grange a été préservé et la nouvelle façade, en bardage agricole, présente une réinterprétation de l’ancien colombage.

Les grandes ouvertures permettent aux habitants de profiter de la belle vue et de la nature à chaque instant. Les matériaux de la maison, tels que l’ardoise du toit et le bardage naturel, ont été choisis pour s’embellir avec le temps.

Le jury reconnaît une « belle écriture architecturale respectant le caractère ancien du bâtiment, son histoire et ses volumes tout en offrant les performances actuelles d’un bâtiment bioclimatique. Bien ancré dans son territoire, ce projet simple et vertueux offre une réhabilitation soignée ».

Apprendre, se divertir : l’école maternelle Vincent Auriol à Paris (75)

Réalisations bois 2020 - PNCB
© Charly BROYEZ

Le projet développe une forme polymorphe générée par la géométrie contrainte du site, tout en apportant autant de porosités vertes et de qualités urbaines que possible.

Le bois est développé sous toutes ses formes : enveloppes en mur ossature bois et isolation paille, murs intérieurs et planchers en CLT, menuiseries extérieures bois-aluminium, bardage bois (bardage vertical à claire-voie, et bardage horizontal en séchoir à tabac) et finitions de second-oeuvre en bois.

« Il n’aura jamais été aussi plaisant d’aller à l’école », s’enthousiasme le jury. « L’utilisation de matériaux naturels tel que le bois en plein cœur de Paris permet à cette école maternelle à l’architecture soignée, d’être labelisée Passiv Haus, bio et géo-sourcée. Il y règne ainsi tout au long de l’année une douceur au sein des espaces partagés qui fait le bonheur des petits comme des grands. »

Habiter une maison : une maison bois imaginée par Tank Architectes à Mouvaux (59)

Réalisations bois 2020 - PNCB
©Julien Lanoo

Nichée en lisère d’un terrain arboré, la maison, aux formes douces et par sa matérialité, reprend les codes de la nature environnante; s’ouvrant sur la clairière et à la lumière du sud, elle profite d’une orientation idéale permettant de suivre la course et la lumière du soleil depuis l’intérieur.

Le toit est une coque de bois creusée et percée ponctuellement pour venir chercher le soleil, les vues sur le jardin, les arbres et leurs cimes.

Chaque percement est unique et personnel et crée une expérience spatiale singulière. Le plan se plie, pour glisser ce grand toit habité entre les arbres, et au sein de son écrin végétal. La maison est ainsi glissée dans la nature.

« Il s’agit d’une maison élégante, aux lignes architecturales soignées, offrant à ses habitants une grande qualité de vie quotidienne. Les finitions, les espaces et volumes, la luminosité et l’ouverture sur l’extérieur redéfinissent ici les traits de la maison individuelle en bois », souligne le jury.

Mention spéciale du jury : la halle économique et culturelle de Faverges-Seythenex (74)

Réalisations bois 2020 - PNCB
© Atelier Nao

Elle peut se transformer en salle de spectacles avec sa scène rétractable et la possibilité de fermer les grands volets en bois sur trois de ses faces. La Halle accueille aussi les marchés hebdomadaires, des petites représentations et des bals.

L’usage de bois local, donc massif, a fait opter pour des sections multiples (pour poteaux et arbalétriers), qui sont de la même composition. Le bois Douglas est apparu comme le choix les plus approprié pour répondre aux critères : bois local, classe 3, longueur des bois et prix. Les volets qui ferment au-dessus des assises périphériques, sont en bois contrecollé massif épicéa. La forêt des 237 poteaux se termine en une frondaison de près de 200 arbalétriers et arêtiers, entre lesquels filtre la lumière. Les feuilles de cette forêt, ce sont les 24000 tavaillons de bois de châtaigner refendu.

« Son langage architectural est fort et calme. Le bâtiment s’impose dans son environnement sans s’y écraser », commente le jury.

Organisé depuis 2012, le Prix national de la construction bois comprend 8 catégories : Aménagement Intérieur, Aménagement Extérieur, Apprendre-Se Divertir, Travailler-Accueillir, Habiter Ensemble, Habiter une Maison, Réhabiliter un Equipement, Réhabiliter un Logement ; ainsi qu’une mention spéciale du jury.

Revoir les lauréats 2019 du Prix national de la construction bois

Photo de Une : © Julien Lanoo

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer