Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

travaux isolation

Comment financer les travaux d’isolation d’une maison en bois ?

Entreprendre des travaux d’isolation pour sa maison demande une certaine expertise à la fois sur la nature des isolants, et sur les méthodes de pose. En outre, pour respecter les objetcifs fixés par les Accords de Paris, le gouvernement à mis en place un certain nombre d’aides pour financer ses travaux d’isolation.

Financer ses travaux d’isolation à l’aide d’un prêt travaux

L’enveloppe d’un bâtiment mal isolé cumule les pertes de chaleur, à plusieurs endroits stratégiques. Le toit représente à lui seul 25 à 30 % des déperditions thermiques d’une maison. Viennent ensuite « l’air renouvelé et les fuites » comme les conduits de cheminée, la ventilation (20 à 25 %), puis les murs (20 à 25 %) et les fenêtres (10 à 15 %). Les planchers bas et les ponts thermiques représentent 5 à 10 % des déperditions.

Les aides financières dédiées aux travaux d’isolation

Le chauffage représente deux tiers de la consommation d’énergie d’un logement, selon l’Ademe, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie. Afin de réduire la facture et d’améliorer la performance énergétique de son habitat, l’isolation est la solution. En effet, elle empêche la chaleur de s’échapper en hiver, permet de conserver une certaine fraîcheur en été et contribue, avec une bonne ventilation, à limiter les risques de condensation. 

Les aides de l’Anah

En 2020, dans le cadre de travaux améliorant la performance énergétique d’un logement, les aides de l’ANAH et le CITE seront remplacées par une prime unique, « Ma Prime Rénov ».

Le versement de cette nouvelle aide sera effectué par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) dès la fin des travaux d’isolation pour limiter les contraintes de trésorerie des particuliers.

Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

La transformation intégrale du CITE en prime est réalisée en deux temps. Depuis le 1er janvier 2020, pour les ménages les plus modestes dont les revenus respectent les plafonds relatifs aux aides de l’Anah en faveur de la rénovation énergétique. En 2021, pour les ménages aux revenus intermédiaires.

Dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE)

À titre transitoire, en 2020, ces ménages bénéficieront d’une prolongation du CITE jusqu’au 31 décembre 2020. Le PLF prévoit d’instaurer un montant de crédit d’impôt propre à chaque équipement, matériel, appareil ou prestation éligible. À partir de 2020, les ménages les plus aisés ne seront plus éligibles à la prime mais continueront à bénéficier des aides versées par les entreprises qui vendent de l’énergie (CEE).

Pour plus d’informations : www.ecologique-solidaire.gouv.fr

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer