La France se porte candidate pour accueillir la « WorldSkills Competition » en 2023

Connu comme le plus grand concours des métiers du monde, la « WorldSkills Competition » permet aux jeunes professionnels de moins de 23 ans, venus du monde entier, de s’affronter dans une cinquantaine de métiers (pâtissier, ébéniste, graphiste, styliste, paysagiste..) lors d’une compétition internationale.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé mercredi 14 mars 2018 la candidature de la France pour organiser la WorldSkills Compétion en 2023. Si la France est choisie, ce sera la deuxième fois, après Lyon en 1995, que l’Hexagone accueillera la « WorldSkills Competition », connue en France sous le nom « Olympiades des métiers ». D’une durée de quatre jours, cet événement rassemble tous les deux ans au sein d’une même ville et sous l’égide de WorldSkills International, près de 5000 participants issus de 79 pays membres de WorldSkills et plus de 150 000 visiteurs. 

©WorldSkillsFR

©WorldSkillsFR

Créé en 1990, le Comité Français des Olympiades des Métiers, appelé aussi le WorldSkills France prépare et relaye cette compétition au niveau national. Il coordonne les processus de sélections régionaux puis nationaux aboutissant à la création de l’équipe de France des Métiers. Cette équipe affrontera le reste du monde lors des compétions internationales WorldSkills et EuroSkills. La participation de la France à cette compétition vise à promouvoir les métiers et valoriser les personnes qui les exercent afin de faire prendre conscience au monde entier des bénéfices qu’ils apportent tant à l’économie des pays qu’aux individus.

Fortement impliquée dans le réseau international de cette grande compétition, Worlskills France continue de valoriser le niveau de compétences des jeunes, l’image des métiers et la formation professionnelle.  Classée au 7ème rang des nations en 2017 à Abu Dhabi (44 ème édition), l’Equipe de France des Métiers contribue activement à consolider ses performances dans les métiers du BTP, des services, de l’alimentation et de l’industrie afin d’intégrer en 2023 le Top 3 mondial.

Texte : Sophie Razaire – Photo : ©WorldSkillsFR

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.