Suivez-nous !
 

IGC inaugure une maison à énergie positive en Occitanie

Le constructeur IGC vient d’inaugurer la première maison à énergie positive de Haute-Garonne, à 10 km de Toulouse. D’une surface de 98m², la maison produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Un test grandeur nature, pour anticiper la réglementation thermique 2020.

Après l’inauguration en 2017 d’une première maison à énergie positive, labellisée E+C-, en Gironde, IGC inaugure un nouvel habitat en Haute-Garonne. Construite à Aucamville, cette maison de 98 m² est la première de son genre, en région Occitanie. Ses occupants vont participer au projet Comepos en apportant leur retour d’expérience de vie dans leur maison à énergie positive.

Car ce n’est pas son plan en L, avec un espace jour bien délimité de l’espace nuit, qui fait son originalité. Ni ses trois chambres et une pièce de vie de près de 38 m². Cette maison se veut très performante en termes énergétiques grâce à une conception bien pensée et l’association de matériaux et d’équipements, adaptés aux conditions climatiques.

« Elle tire son énergie des panneaux photovoltaïques installés en toiture. Via un onduleur, l’énergie captée alimente directement le réseau domestique tandis que le surplus est emmagasiné dans des batteries de stockage pour des besoins ultérieurs. Ce procédé confère à la maison une totale autonomie énergétique », explique le constructeur IGC.

© IGC

Au-delà de la performance énergétique, la maison vise le confort et le bien-être de ses occupants en veillant notamment à la qualité d’air intérieur. Des capteurs de Co² mesurent en permanence le taux de dioxyde de carbone présent dans l’air et affichent, via une application dédiée, les résultats sur smartphone ou tablette.

« En cas de concentration trop importante (lors d’un repas de famille, par exemple), il suffit d’accélérer la puissance de la ventilation mécanique et éventuellement d’ouvrir la fenêtre de toit motorisée pour assurer un renouvellement d’air rapide et efficace. Ainsi la ventilation naturelle est optimisée dans toute la maison », détaille le constructeur.

Le confort d’été est aussi assuré via un caisson de ventilation, installé dans le bas du placard de l’entrée. Cette entrée d’air basse aspire l’air extérieur pour évacuer l’air intérieur par le velux. Ce dispositif crée un courant naturel de l’air par un “effet cheminée”. L’ouverture du velux est automatisée pour plus de confort. 

Cette construction sera donc sous expérimentation durant quelques années. Les données recueillies seront d’une aide précieuse pour permettre au constructeur – qui dispose aussi d’une gamme de maisons bois – d’anticiper la RT 2020, en cours d’élaboration.

Photo : © IGC

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.