Présidentielle 2022 : des cagettes et des arbres pour les candidats

À l’occasion de la journée internationale des forêts, la filière bois-forêt a interpelé de manière originale les candidats à la présidentielle 2022. Chacun a reçu un colis spécial, histoire de rappeler le rôle que la filière est amenée à jouer dans la décarbonisation de l’économie française et la souveraineté du pays.

De jeunes plants d’arbres, un échantillon de bois et un Manifeste… C’est par le biais d’un colis spécial que la filière bois a souhaité rappeler son importance aux candidats à l’élection présidentielle 2022.

« Avec cette action marquante, la filière Forêt-Bois veut sensibiliser les candidats à son avenir et à son rôle déterminant dans la décarbonation de l’économie et la souveraineté du pays », peut-on lire sur le communiqué de presse.

Dans son colis, elle les invite en particulier à se prononcer sur les 23 propositions de son Manifeste, publié le mois dernier.

Pour rappel, le Manifeste appelle les candidats à s’engager au côté de la filière nationale autour de 4 grands objectifs structurants :

  • 1 – Développer tous les usages du bois et les capacités industrielles françaises pour répondre à la hausse de la demande.
  • 2 – Adapter les forêts sur le long terme pour conserver la biodiversité et préserver la multifonctionnalité des peuplements forestiers.
  • 3 – Renforcer l’attractivité des métiers de la filière et développer les compétences pour pourvoir les emplois d’aujourd’hui et de demain.
  • 4 – Rapprocher les citoyens de la forêt et de la filière Forêt-Bois.

Planter des arbres : un acte symbolique

Les candidats sont également invités à planter un jeune plant de chêne ou de douglas, au cours du week-end. « Cet acte symbolique met l’accent sur le nécessaire renouvellement de la forêt française et sur son indispensable adaptation au changement climatique. La préservation de la ressource forestière française et son adaptation aux conditions climatiques futures est un enjeu essentiel de souveraineté pour la France ».

Enfin, le colis contient également un échantillon de bois en lamellé-collé. Celui-ci illustre l’un des nombreux usages du matériau bois ainsi que sa capacité à stocker du CO2. « Ce bloc de trois kilogrammes de bois stocke cinq kilogrammes de CO2 atmosphérique, séquestrés par l’arbre lors de sa croissance et raison pour laquelle la forêt et le bois sont des alliés essentiels à la lutte contre le réchauffement climatique. Partout où ce matériau est utilisé, dans la construction ou dans tout autre secteur (tel que le transport avec les cagettes et palettes en bois), le bois se substitue à d’autres matériaux fossiles (ou nécessitant de l’énergie fossile en quantité pour les produire) et donc émetteurs de CO2 »

Les professionnels ont, dans le même temps, adressé aux candidats des exemples de banderoles pédagogiques réalisées par la filière pour expliquer son activité aux citoyens et notamment aux plus jeunes d’entre eux.

Advertisement

 La filière rappelle en effet qu’en France, de l’arbre au produit en bois, ce sont près de 400 000 emplois qui font vivre chaque jour les territoires et contribuent à la décarbonation de l’économie.

Advertisement
Advertisement
Les derniers articles par Rédaction Architecture Bois Magazine (tout voir)
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer