Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Quel constructeur de maisons en bois choisir en Bourgogne-Franche-Comté ?

Choisir son constructeur de maisons en bois peut s’avérer difficile pour un particulier. Pour vous apprendre à mieux les connaître, Architecture Bois laisse la parole, à chaque numéro, aux constructeurs d’une ou plusieurs régions françaises. Ce mois-ci, les entreprises Constructions Bois Dumont-Fillon, Copacabanon, Myotte-Duquet Habitat et l’interprofession Fibois Bourgogne-Franche-Comté nous livrent leur vision du marché et de ses évolutions en région Bourgogne-Franche-Comté.

Le constructeur de maisons en bois Constructions Bois Dumont-Fillon

Jérémy Dumont-Fillon, Dirigeant de Constructions Bois Dumont-Fillon ®DR
Jérémy Dumont-Fillon, Dirigeant de Constructions Bois Dumont-Fillon ®DR

Jérémy Dumont-Fillon, dirigeant de Constructions Bois Dumont-Fillon :

« Nous sommes constructeur et fabricant. Notre entreprise est spécialisée dans les constructions en madrier, poteaux-poutres et ossature bois. Avec une plus forte demande en ossature bois. Nous avons une clientèle qui souhaite une maison bois avec le minimum d’entretien. La plupart des bardages que nous installons en façade sont pré-grisés ou huilés. Quant aux épaisseurs d’isolation, les complexes que nous mettons en place, quel que soit le système constructif, affichent les mêmes qualités de performance. La ouate de cellulose est insufflée en murs et toiture, la fibre de bois en isolation par l’extérieur.

Toutes nos constructions sont sur-mesure. Les projets moyens font 130m². Mais, en ce moment, nous réalisons une construction passive de 375m², avec de gros volumes intérieurs et un vide sur salon d’environ 8m de hauteur. La maison devrait être labellisée a posteriori. Cela fait plus de 30 ans que nous maîtrisons et installons a minima les isolations requises par la RT2012. Mais, pour cette réalisation et depuis 10 ans, nous avons encore amélioré nos standards avec une moyenne d’isolation de 40cm, qui permet de réduire les appareils de chauffage à une seule VMC double flux.

De fabricant de skis à constructeur de maisons bois

Nos bois proviennent au maximum de la région. Mais, même pour les scieries locales qui produisent du contrecollé, le Pin du Nord est difficilement contournable. Pour l’instant, la clientèle est sensible aux origines des matériaux, mais le surcoût que représente du 100% local reste un frein. Il correspond environ à 2% du prix global de la construction. Ce qui compte avant tout pour les futurs propriétaires, c’est la qualité mécanique des bois.

L’entreprise n’a de cesse d’évoluer. L’époque où nous étions un petit artisan fabricant de skis est loin. Aujourd’hui, nous essayons de moderniser et robotiser au maximum nos outils de production et nous nous tournons vers la promotion immobilière. Nous avons commencé, il y a 5 ans. En complétant notre offre de maison clé en main, avec des propositions de terrain, nous pensions offrir un plus à notre clientèle. À ce jour, c’est un réel succès ! »

Constructions Bois Dumont-Fillon
49 rue de la Frontière
39220 Les Rousses

Voir plus de constructeurs de maisons en bois dans le Jura…

Le constructeur de maisons en bois Myotte-Duquet Habitat

Grégory Myotte-Duquet, gérant de Myotte-Duquet Habitat ® DR
Grégory Myotte-Duquet, gérant de Myotte-Duquet Habitat ® DR

Grégory Myotte-Duquet, gérant de Myotte-Duquet Habitat :

« Notre activité est stable sur les trois dernières années. Pour autant, elle n’est pas sans évolution. Globalement, les projets sont de plus en plus longs à monter : raisons administratives, contraintes de permis de construire et de nombreux terrains plus compliqués, sont les freins auxquels nous sommes régulièrement confrontés. De fait, même si la construction bois, par sa légèreté, reste assez facile à traiter, sur des terrains moins plans, plus petits, cela correspond à des permis qui mettent plus de temps à être acceptés. Pour la construction, cela signifie un choix de positionnement bioclimatique bien souvent plus limité.

Cela fait maintenant 13 ans que nous travaillons en coopérative pour des habitations sur mesure, clé en main, avec contrat de constructeur (CMI). L’évolution des dossiers nous a poussés à engager un architecte. Depuis deux ans, tous nos projets passent systématiquement entre ses mains. C’est lui qui prépare les dossiers de permis de construire pour que tout se passe bien. Nous avons de plus en plus de projets qui passent entre les mains des Architectes des Bâtiments de France. En mettant un architecte en face d’un architecte, c’est beaucoup plus facile, ils ont les mêmes références, parlent le même langage. La compréhension des dossiers s’en trouve facilitée.

Les demandes des clients de maisons bois évoluent

Les demandes de notre clientèle ont, elles-aussi, évolué. Aujourd’hui, l’aspect extérieur de nos maisons associe des toitures quatre pans à des toits plats. Quant aux façades, elles sont toujours habillées de différents matériaux, enduits, plaques de composite, mais le bardage bois auquel ils sont associés, est soit pré-grisé, soit recouvert d’une lasure préfigurant son vieillissement. Moins d’entretien, plus de modernité et beaucoup de lumière sans en avoir les inconvénients. Pour y parvenir, nous avons sélectionné les vitrages Eclaz de Saint-Gobain. Il s’agit d’un triple vitrage offrant les avantages d’un double vitrage en termes d’apport solaire gratuit. Mais nous conservons un regard vigilant sur la bioclimatique. L’occultation ne doit pas être négligée. Nous installons quasiment systématiquement des brise-soleil devant ces triples vitrages.

Des maisons bois visitables en 3D avant chantier

Il y a 18 mois, nous avons innové dans notre démarche commerciale. Nous avons intégré la 3D. Nous travaillons toujours sous Cadwork pour la partie bureau d’études qui réalise les plans d’exécution des maisons. Mais la partie commerciale jusqu’au permis de construire, un peu à la manière d’un cabinet d’architecture, est gérée sous Archicad, avec l’extension Twinmotion qui permet de réaliser la visualisation des volumes avec un casque 3D.

Quand des clients viennent en couple, l’un prend le casque et se déplace dans un périmètre de notre show-room, en cliquant sur un joystick pour passer d’une pièce à l’autre. L’autre personne assiste aux déplacements virtuels de son conjoint visualisés sur un grand écran. Il nous a fallu investir dans des bibliothèques d’images pour compléter les lieux et les rendre plus vivants. Mais on ne pourrait plus revenir en arrière, c’est un outil indispensable quand on veut proposer du sur-mesure.

De futurs investissements dans les outils de production

Nos prochains investissements concerneront les outils de production. Actuellement, nous préparons deux gros projets de gîtes haut de gamme de moyenne montagne. Ces deux gîtes correspondent, en chiffre d’affaires, à cinq-six maisons.

En tant que représentant des constructeurs bois de l’interprofession Fibois Bourgogne/Franche-Comté, je sais que la part de la construction bois dans notre région a baissé en termes de maison individuelle. La région était à 20% en part de marché, elle serait à 15% aujourd’hui. Ces chiffres sont à prendre avec précaution. Cela dit, il est probable que les projets de collectifs grignotent des parts de marché à la maison individuelle. Quant au marché de la rénovation, il est spécifique. Il faut se spécialiser, ce n’est pas la même manière de travailler, pas la même manière de vendre. Le marché met en concurrence des professionnels expérimentés face à de nouveaux arrivants prêts à casser les prix. »

Myotte-Duquet Habitat
10 route du Luisans
25390 Fournets-Luisans

Voir plus de constructeurs de maisons en bois dans le Doubs…

Le constructeur de maisons bois Copacabanon

Jérémy Dumont-Fillon, co-gérant de Copacabanon

« Copacabanon est un concept de création d’espace en bois, imaginé par Nelson Wilmotte qui est architecte. Je l’ai rejoint en tant que technicien dans la construction bois. La gamme de produits va du poulailler à la petite habitation de loisir de 40m², en passant par des abris bois et des petits cabanons de jardin.

Toutes ces constructions sont modulables et personnalisables. C’est une structure indépendante et 100% française. Le prix du cabanon de base est d’environ 1500€ HT. Notre propos est de concevoir des produits design, durables et respectueux de l’environnement. Le système autoportant ne nécessite pas de dalle de béton ni de terrassement.

Des cabanes en bois prêtes à vivre

Lorsque la superficie est inférieure à 20 m², les cabanes à vivre peuvent être construites sans permis de construire. Livrées sur le site, elles sont montées par nos spécialistes, bientôt répartis sur toute la France. Nos clients peuvent choisir le nombre de fenêtres souhaitées, leurs dimensions, leur implantation mais aussi les finitions extérieures, le type de bardage, le plancher… tout cela, en direct, sur notre site internet prochainement complètement interactif. Un pack d’isolation intérieure écologique en fibre de bois peut être également fourni pour rendre la construction beaucoup plus confortable.

Les cabanes sont réalisées avec des bois issus de forêts locales gérées durablement et revêtues de peintures utilisant des pigments naturels, ou en bois brûlé. Le procédé de construction utilise des panneaux d’Épicéa 3 plis, en bois massif. Ce qui confère au produit une résistance très élevée. Nous avons conçu ces constructions à l’épreuve des aléas climatiques. Elles peuvent notamment supporter des charges de neige de 250 kg/m² leur permettant même d’être installées en altitude et de garantir leur durabilité ».

L’avis de l’interprofession de la construction bois Fibois Bourgogne-France-Comté

Johann Ast, prescripteur Bois, Fibois Bourgogne-Franche-Comté
Johann Ast, prescripteur Bois, Fibois Bourgogne-Franche-Comté

Johann Ast, prescripteur Bois, Fibois Bourgogne-Franche-Comté

« La Bourgogne-Franche-Comté est la région française où la filière forêt-bois pèse le plus dans l’économie régionale. Hormis la production de pâte à papier, tous les secteurs de la filière sont présents en Bourgogne-Franche-Comté, d’autant qu’en l’espace d’une trentaine d’années, la surface boisée a augmenté de 6% dans la région.

On évalue à 388 millions de m3 sur pied, soit 225m3 à l’hectare, le volume de bois présent en Bourgogne-Franche-Comté. Ce qui fait de notre région la première en termes de volume à l’hectare. Le Contrat Forêt-Bois élaboré entre l’État, la région et les acteurs de la filière, ambitionne d’augmenter la production de 18% (par rapport à 2014) d’ici 2028, toutes essences confondues, feuillus et résineux.

La région, comme beaucoup d’autres, a perdu des parts de marché en maison individuelle. Mais les entreprises ont de la ressource : certains constructeurs de maisons individuelles ont élargi leur activité en répondant à des marchés publics, d’autres se sont orientés vers la rénovation ou le bâtiment tertiaire, principalement agricole.

Les constructeurs de maisons bois élargissent leurs horizons

Mais il semblerait que les demandes en maisons individuelles repartent et certaines entreprises reviennent vers ce marché qu’elles avaient un peu délaissé par défaut. D’autant que nous faisons partie des régions les mieux équipées en machines de taillage à commande numérique. Ici, presque chaque constructeur en possède une. Le taux d’industrialisation est très important. Il est vrai que nos professionnels de la maison individuelle s’adressent surtout à un marché moyen-haute de gamme. La proximité de la frontière suisse stimule l’économie locale.

Du côté de l’interprofession, nous préparons plusieurs actions de communication : la sortie d’un ouvrage de retours d’expérience sur des bâtiments bois de 10 ans et plus. Le vieillissement des platelages, bardages mais aussi, celui des bois de structure, sera mis en avant.  Nous allons diffuser avec une série documentaire intitulée « Portraits ». Elle sera programmée dans toute la région ainsi que dans d’autres interprofessions. En préparation, la deuxième édition du Printemps du Bois qui aura lieu en 2021. La première édition avait remporté un joli succès grâce aux 70 événements liés à tous les univers de la filière. Nous espérons faire aussi bien. Enfin, nous nous préparons à partir au Carrefour du Bois de Nantes, avec 25 entreprises régionales pour lesquelles nous organisons un espace collectif. »

Voir plus de constructeurs de maisons bois en région Bourgogne-Franche-Comté…

Propos recueillis par Mireille Mazurier

Pour choisir votre constructeur de maisons en bois, découvrez d’autres interviews dans l’ancienne région Franche-Comté…

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer