Télétravail : s’offrir une pièce en plus, en bois !

Suite à la pandémie liée à la Covid-19, le télétravail a changé la manière de travailler de nombreux Français. Pourtant, leur logement est souvent peu adapté pour accueillir un espace de travail avec un bureau confortable. Opter pour une pièce en plus en bois – extension, véranda, abri, module de jardin, tiny house, peut répondre à ces nouveaux besoins.

C’est la rentrée ! Alors que le gouvernement encourage encore fortement le télétravail, le logement des Français ne semble pas toujours pouvoir suivre cette nouvelle tendance. 34 % estimaient l’année dernière que leur logement n’était pas adapté. 4 sur 10 ne disposaient d’ailleurs pas d’un espace dédié pour exercer leur activité (baromètre 2020 Qualitel-Ipsos).

Pour répondre aux nouveaux besoins des Français, il existe pourtant plusieurs solutions constructives en bois. Elles offrent la possibilité de disposer rapidement d’une pièce en plus pour le travail, avec tous les bienfaits du bois sur la santé et le bien-être.

Télétravail : une extension bois pour sa maison

Si vous disposez de place sur votre terrain, la construction d’une extension en bois peut être une solution. À vous le bel espace de travail, relié à votre maison mais légèrement à l’écart pour rester au calme en toutes circonstances.

De plus, cet espace créé va ajouter une vraie plus-value à votre maison. L’espace bénéficiera des dernières normes constructives, avec une bonne isolation été comme hiver.

Le chantier est dit “sec”, ce qui implique moins de nuisances pour votre voisinage mais aussi pour vous. Non seulement, la préfabrication se passe en atelier mais il est possible d’avoir un montage en une journée ! Rapidité, confort, coût abordable, la solution bois a tout bon.

La véranda peut aussi être un bon compromis, si vous souhaitez de grandes surfaces vitrées pour profiter d’une lumière naturelle (propice à la concentration) et d’une belle vue sur un jardin arboré (soyons fous !).

Annexe/module/abri : un bureau en bois dans son jardin

Lorsqu’il n’est pas possible de modifier la structure de sa maison, le module bois annexe peut être une autre solution pour gagner une pièce en plus. Placé dans le jardin, cet espace est indépendant et autonome. Selon sa taille, il ne nécessite parfois qu’une autorisation administrative, sans permis de construire.

Réalisés le plus souvent à partir de panneaux structurels en bois, les modules et abris bois ont un prix de revient au mètre carré très abordable : environ 1500 €. Ils peuvent être équipés, selon les besoins, de prises de courant, d’internet, voire de sanitaires.

Si certaines sociétés se sont spécialisées sur ce marché, il s’agit parfois aussi d’une offre complémentaire. Charpentiers et constructeurs de maisons individuelles se sont emparés du sujet.

© GreenKub

La tiny house pour travailler n’importe où

Si le module annexe bois fait preuve d’une grande souplesse d’usage, la tiny house offre d’autres atouts : le confort d’une maison bois en version mini et mobile. À vous le télétravail, partout où vous le souhaitez !

Nées de la crise des subprimes aux États-Unis, ces petites maisons représentent aujourd’hui une vision plus positive. Indépendance, autonomie, retour à la nature… Mais pas forcément frugalité : plusieurs entreprises françaises proposent des versions connectées aux réseaux, voire très luxueuses.

En termes de législation, il peut y avoir quelques subtilités à connaître. La réglementation diffère notamment, selon s’il s’agit d’une tiny house fixe ou sur roue.

Autre point important : pour avoir le droit de circuler sur route, et ne pas être considéré comme convoi exceptionnel, une tiny house doit présenter une largeur inférieure à 2,55 mètres. Le poids total, maison et remorque, ne doit pas non plus excéder 3500 kg.

Advertisement

Grâce à toutes ces solutions bois, le télétravail change de dimensions. Auparavant subi, il peut alors devenir source de créativité. À condition de trouver la motivation. Cette dernière n’est fournie dans aucun kit en bois !

Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer