Une tiny house invisible en bois, construite dans le Jura

Forte de 20 ans d’expérience dans la construction de maisons ossature bois, MCF Bois lance son nouveau concept de tiny house en bois, dans le Jura. Sous la marque Ici & Là, l’entreprise commercialise une petite maison qui se fond littéralement dans l’environnement. Presque invisible…

La tiny house en bois de MCF Bois dans le Jura est une mini maison qui se fond dans le décor © MCF

C’est l’histoire d’un reflet de nature qui cache une maison, à poser ici et là. Lancé en grande pompe, à la Saline royale d’Arc-et-Senans (25), le 31 mars dernier, le nouveau concept du constructeur MCF Bois aime jouer à cache-cache.

Baptisée Ici et là, la marque vient de développer son concept de tiny house Reflet dans le Jura. L’histoire démarre en 2020, en plein confinement, alors que Benoît Gilles, encore co-gérant de l’entreprise MCF, et Anne-Fleur Gilles décident d’agrandir leur famille. La chambre d’amis s’apprête à être sacrifiée pour accueillir leur quatrième enfant. Si la solution d’agrandir la maison vient en premier, elle est vite mise de côté : trop chère, trop de contraintes administratives, pour une chambre qui ne sera finalement occupée que de manière occasionnelle. Le concept de la tiny house Reflet est né !

Cette mini-maison bois a la particularité de se camoufler dans tous les environnements grâce à un revêtement en aluminium. L’effet miroir permet de la fondre dans les jardins, forêts ou montagnes sans dénaturer le paysage.

Quid de la surchauffe en été ? «En fait c’est tout l’inverse qui se passe, la chaleur réfléchit sur l’aluminium ce qui permet d’améliorer le confort d’été, c’est le même principe que sur la banquise. La réverbération n’est pas plus forte que celle d’une fenêtre», nous explique Benoît Gilles, gérant de MCF depuis mai 2021.

Quant à l’éventuel impact du revêtement aluminium sur la faune, le gérant dit y attacher beaucoup d’importance : « Dans les faits, je n’ai pas constaté – en presque une année d’implantation en zone rurale – de chocs d’oiseaux. D’ailleurs les oiseaux ne s’en approchent pas, il semblerait qu’ils craignent les mouvements dans le reflet».

Pour ceux qui ne seraient pas séduits par cet effet miroir, l’entreprise propose également une version façades bois, plus traditionnelle.

La cuisine en bois aménagée de la tiny house de MCF Bois

Une tiny house en ossature bois

Dans les deux cas, la structure reste la même : une ossature bois isolée en laine de bois, issus de forêts gérées durablement, des menuiseries extérieures en aluminium et un kit d’assainissement autonome.

« Particulièrement attentif à la qualité des matériaux utilisés et à l’origine des bois de construction, MCF sélectionne pour Ici & Là des matières premières haut de gamme, fiables et respectueuses de l’environnement », souligne l’entreprise.

Les tiny houses seront entièrement fabriquées et assemblées dans les ateliers jurassiens de MCF Bois, par une équipe expérimentée de 16 personnes.

L'intérieur tout confort, isolé en laine de roche, de la tiny house © MCF
Advertisement

Une tiny house bois autonome et confortable

Ce modèle de tiny house peut être intégralement autonome grâce à des panneaux solaires fixés sur le toit et une citerne d’eau intégrée. Mais le maître mot est sobriété : la consommation d’eau est limitée, grâce à des toilettes sèches et des robinets à pression contrôlée. Côté énergie, une pompe à chaleur réversible air/air et l’épaisseur de l’isolation biosourcée permet aux propriétaires de profiter de leur tiny, été comme hiver.

Pensée sur 2 étages, la tiny house Ici & Là dispose de plusieurs espaces :

  • un salon accueillant composé d’un canapé, d’une table basse, et d’un fauteuil
  • une cuisine entièrement aménagée, équipée d’un réfrigérateur et de plaques de cuisson
  • une salle de bains avec douche et meuble lavabo, de toilettes sèches avec seau inox et copeaux de bois
  • En mezzanine : un lit confortable en 160 et des espaces de rangements
  • En option : un bain nordique et un salon de jardin.

L’entreprise propose actuellement deux modèles personnalisables.

Pour le modèle XL (6 m de long par 2,55) en ossature bois du Jura, avec bardage invisible, chauffage par pompe à chaleur, mezzanine fixe, fenêtre de toit, escalier rétractable, parquet étanche, salle de douche équipé, chauffe- eau, ventilation hygro-réglable avec isolation 100 % biosourcée, il faudra compter 69 000€ TTC

L’autre modèle en L (5 m de long par 2,55) est à 59 000 €. À la différence du modèle XL, la ventilation est double flux et la mezzanine est réglable. Pour une autonomie électrique, il faudra ajouter 6300€ TTC avec une réserve d’eau. La tiny house peut également être raccordée au réseau.

Vous vous intéressez aux tiny houses, ces mini-maisons en bois ? Consultez notre dossier spécial dans notre numéro 99 d’Architecture Bois.

Advertisement
Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer