Indispensable étanchéité sous-toiture

A quoi servent les plaques

Le rôle premier d’un toit est de protéger la maison des intempéries et de l’humidité. Dans le cas d’une toiture à pentes, c’est la qualité et l’état de la couverture de toit (principalement les tuiles) qui en sont les garants. La structure du toit en lui-même doit être parfaitement étanche. Il existe des solutions en neuf et en rénovation.

Un toit mal étanché va engendrer de nombreux problèmes : Les infiltrations d’eau dans la maison peuvent être la source de dégâts des eaux dans les étages supérieurs de la maison, mais aussi fragiliser l’isolation de toiture et être à l’origine de moisissures ou de champignons extrêmement préjudiciable dans le cas d’une maison bois.

Rt2012 et confort

Les défauts d’étanchéité de l’enveloppe ont des conséquences directes sur la qualité de vie des habitants dans la maison. Pour limiter les déperditions thermiques, la Réglementation Thermique 2012 impose un niveau de perméabilité à l’air du bâti mesurée, dans le neuf, à la réception de l’ouvrage. L’étanchéité à l’air doit être traitée au niveau des parois de l’habitat (murs et toitures). Le DTU 31.2 relatif à la construction de maisons et bâtiments à ossature bois impose la mise en œuvre de solutions permettant d’assurer la protection contre l’humidité de la structure. Une bonne étanchéité améliore les performances énergétiques de la construction.

Garantir l’étanchéité de la toiture

En rénovation, peut-on prolonger une étanchéité de toiture ou doit-on tout enlever pour mettre en place une étanchéité d’un seul tenant ?
Il faut tenir compte de l’existant et des éventuelles compatibilités entre les matériaux. Il existe des matériaux de liaisonnement qui permettent de conserver les matériaux déjà existants (selon leur état). De même, pour des toitures en tuile et il faut assurer l’étanchéité. Là aussi des solutions existent, par exemple la plaque sous tuile pour permettre de remonter l’étanchéité sous la couverture avant de remettre en place cette première. Une étude spécifique est réalisée doit être réalisée pour vérifier la faisabilité.

onduline-sous-toiture

Charpentes isolées

Les procédés et les produits d’isolation thermique rapportée sur planchers de greniers et de combles perdus font l’objet d’Avis Techniques. Ainsi, en fonction du type de charpente bois (traditionnelle ou industrialisée avec fermettes) ou métallique, de l’accessibilité et la configuration du sol, plusieurs techniques cohabitent notamment le sarking qui garantit isolation et étanchéité.

Le sarking, méthode d’isolation thermique par l’extérieur des toitures, consiste à placer l’isolant de manière continue sur des panneaux de bois recouvrant la charpente. Dans le cas d’une couche d’isolant supplémentaire, il suffit de fixer des liteaux sur la première couche afin d’aposer le nouvel isolant.

Les produits et/ou procédés ainsi que les dispositions particulières de mise en œuvre dans les maisons en ossature bois sont définis dans la norme NF DTU 31.2.

https://youtu.be/_RV7ynrqebc

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer